Clap de fin pour Guinée Info Santé

9 février 2017

60 journalistes issus de 40 radios, 5 télévisions et 10 médias en ligne, ont participé depuis février 2016 aux six ateliers de formations pour renforcer leurs connaissances et savoir-faire journalistiques sur cette thématique.

Ces formations de deux semaines étaient basées à la fois sur l'identification des attentes et besoins d'information des différentes catégories d'auditeurs/trices, la recherche de l'information, son traitement et les techniques de production et diffusion afin de la rendre accessible au plus grand nombre.

Une formation de formateurs

Quatre journalistes guinéens ont été sélectionnés et formés pour animer une partie des ateliers et intervenir dans de futurs projets.
Un guide, Guinée info santé, a été réalisé avec, Fraternité Médicale Guinée (FMG), partenaire du projet. Il permet aux journalistes de s'appuyer sur un support de communication adapté pour diffuser et aborder plus facilement les sujets santé avec des messages adaptés aux différentes communautés.

Une remise des prix pour les meilleurs sujets liés à la santé

Un concours a été mis en place dans le but d'inciter les responsables de médias à installer sur la durée l'information santé dans leurs programmes et à encourager les journalistes à mettre en application les acquis de formation.

Lors de la cérémonie de clôture à la Maison de la Presse de Conakry, en présence du représentant de l'Ambassade de France, M.Ghislain Poissonnier, Attaché de coopération Gouvernance, démocratie et État de droit, et du Docteur Yansane, 1 er conseiller du Ministre de la santé Guinéen, CFI et ses partenaires ont annoncé les médias et journalistes lauréats et leur ont remis, selon leur classement, des enregistreurs et des ordinateurs.

  • Radio : 1er prix : Ibrahima Bah, de Radio Rurale de Pita pour un reportage sur le viol, en langue pulaar.
  • TV : 1er prix : Aminata Rose Camara de Diversity TV pour un documentaire sur les mutilations génitales féminines.