Des espaces de débats citoyens pour les jeunes malgaches

31 octobre 2016

Avec la collaboration du maire d'Antalaha, CFI appuie la mise en place d'espaces de débat à la fois ludiques et interactifs pour encourager l'action citoyenne parmi la jeunesse de la région de Sava. Une expérience pilote dont le premier atelier de formation vient de s'achever.

Les défis auxquels la jeunesse de Madagascar doit faire face sont grands, mais elle a peu de place pour s'exprimer et agir pour son futur, ainsi que celui de la Grande Île. Pourtant, elle représente un enjeu important en termes de développement. Ce constat a amené CFI à accompagner l'initiative du maire de la ville d'Antalaha, Eddie Fernand, de créer des espaces de valorisation de la citoyenneté pour les jeunes de sa commune.
Plusieurs objectifs répondent à cette initiative : valoriser la voix des jeunes auprès des autorités locales et des organismes de la société civile, encourager leur prise de parole et leur implication dans les problématiques d'intérêt général, et promouvoir une culture du débat pour les renforcer dans leur rôle de citoyens actifs et d'acteurs du changement.

Ce projet s'appuie sur l'expertise d'ECES (European Centre for Electoral Support) pour former des animateurs de tribunes d'expression citoyenne.
Pendant quatre jours, du 17 au 20 octobre 2016, huit animateurs issus d'associations actives d'Antalaha ont été formés aux concepts fondamentaux du leadership, aux stratégies de collaboration, et aux techniques de débats et de modération.

Une projection-débat de Zana-bahoaka ! Le néo-rebelle malagasy, film sur les perceptions citoyennes de l'exercice du pouvoir à Madagascar, a été organisée le dernier jour de l'atelier dans une salle de la commune. Le débat qui a suivi la projection a réuni de nombreux jeunes qui ont pu réagir et échanger collectivement.


Cet atelier se poursuivra par la formation de 75 jeunes issus de divers milieux d'Antalaha, qui prendront part à des tribunes d'expression citoyenne en 2017 et à des projets citoyens à l'échelle de la commune.
Ce projet est mené en partenariat avec :