En Centrafrique, la cohésion sociale au cœur des débats

21 mars 2017

Du 16 au 18 mars 2017, le Centre Culturel Catholique de Berberati a accueilli le premier séminaire de concertation du projet Relèvement et stabilisation en RCA sur le thème : Médias, pouvoirs publics et société civile : quels rôles et relations dans le redéploiement des services déconcentrés et le renforcement de la cohésion sociale ?

Pendant trois jours, services déconcentrés de l'État, autorités locales, organisations de la société civile et médias ont été invités à réfléchir aux modalités d'une meilleure collaboration pour favoriser la cohésion sociale, améliorer l'accès des populations à une information d'intérêt public et appuyer les efforts de redéploiement des services de l'État et de relèvement précoce.

Interventions, débats et ateliers de groupes

Des tribunes d'expression ont permis aux différents acteurs locaux de s'exprimer sur la situation actuelle et leurs attentes :
- quel vécu de la crise passée pour la communauté de Berberati ?
- que peuvent faire les différents acteurs locaux, OSC, médias et autorités, ensemble, dans cette période de reconstruction ?
- comment la société civile et les médias peuvent-ils accompagner, les efforts de redéploiement des services de l'État ?
- comment, avec les autorités, contribuer à la consolidation de la cohésion sociale ?

Ce séminaire également a permis d'impliquer les responsables de deux radios, Zoukpana de Berberati et La Voix de Barangbaké de Bria, ainsi que la plupart des acteurs locaux. Il a posé les bases de collaboration qui seront nécessaires à la mise en œuvre des actions.
Une démarche identique sera prochainement conduite à Bria.

Ce projet constitue le volet médias du projet pilote Relèvement et stabilisation en RCA, financé par le fonds fiduciaire Bêkou avec un cofinancement de l'Union Européenne, et porté par Expertise France en partenariat avec Avocats sans frontières Belgique (ASF) et CFI.
Il vise, sur deux territoires (Bria et Berberati), à appuyer le redéploiement des autorités locales, le renforcement de la concertation, de la justice et des médias locaux ainsi que la relance socio-économique, dans une approche transversale et participative.