Le contrôle citoyen de l’action publique : de la théorie au sketch radiophonique

7 mars 2017

La compréhension des enjeux du contrôle citoyen de l'action publique était au cœur de l'atelier Dialogues citoyens de Madagascar, qui s'est tenu du 20 au 23 février 2017 à Antananarivo.

Durant quatre jours, 20 journalistes de radio ont renforcé leurs connaissances sur les notions de bonne gouvernance et de contrôle citoyen de l'action publique. Deux journées ont été consacrées à la théorie, grâce à l'intervention de professionnels d'OSC ou d'organes de veille citoyenne, tels que le Sefafi (Observatoire de la vie publique de Madagascar) ou le CCOC (Collectif des Citoyens et Organisations Citoyennes).
Les discussions ont également porté sur les valeurs et réalités culturelles propres à Madagascar.

Pour vulgariser ces notions parfois complexes, les journalistes ont ensuite travaillé pendant deux jours à la production de micro-programmes de sketches radiophoniques en lien avec les thématiques abordées.
Des comédiens et spécialistes de l'écriture théâtrale à Madagascar se sont associés au groupe pour élaborer des mini-sketches radiophoniques utilisant l'humour pour faire passer des messages citoyens.

« Le sujet est vraiment intéressant et cela a été un vrai défi pour moi de produire ces petits sketches : partir des réalités quotidiennes en utilisant l'humour est peut être la meilleure façon de nous adresser à nos auditeurs sur ces questions de bonne gouvernance. »Juanita Tiana, "Quartz Radio", Moramanga

Le projet Dialogues Citoyens Madagascar prévoit six autres ateliers de ce type sur différentes thématiques choisies par les bénéficiaires : les problématiques foncières en lien avec les investissements miniers, le fonctionnement des institutions, la corruption et la transparence, l'État de droit et la justice populaire, le budget participatif et le suivi budgétaire.