Retour sur #4MPARIS

Retour sur #4MPARIS

20 mai 2016

En réunissant 200 acteurs influents des médias et des sociétés civiles de 38 pays, les Rencontres 4M Paris 2016 ont constitué un rendez-vous unique de l'engagement citoyen à travers les médias numériques.
Retour sur deux jours de rencontres chaleureuses et de partages d'innovation médias.

Rassemblés les 20 et 21 avril 2016 à la Maison des Métallos autour du thème : Médias et société civile : un engagement commun ?, (lire le programme) les participants venus du Burkina Faso, du Cambodge, de la Tunisie, de la Syrie, de l'Arménie ou encore du Kenya ont échangé leurs expériences et conceptions de l'engagement citoyen à travers les médias numériques. Les rencontres permettaient aussi de passer des échanges virtuels sur l'internet aux rencontres réelles à Paris.
Deux grandes thématiques qui agitent les débats depuis plusieurs mois ont rythmé ces journées :
- le partage des nouvelles pratiques éditoriales
- et la structuration des médias en ligne.

Quels médias pour les sociétés civiles aujourd'hui ?

Ce sujet a constitué le premier débat animé par le blogueur sénégalais et président du mouvement Africtivistes, Cheikh Fall, qui a notamment abordé la cohabitation de deux types de journalisme : le journalisme professionnel & le journalisme citoyen (un article consacré à ce débat a été publié dans Elle citoyenne).

Le #4MCAMP, atelier participatif structuré autour de l'engagement et de la gestion de communautés, a représenté l'un des moments majeurs de la journée.
Chaque participant a pu se présenter et connaître à son tour les compétences de ses homologues venus d'autres pays.

Dans l'après midi, les participants se sont répartis entre quatre ateliers consacrés aux longs formats, à la censure, à la gouvernance et à la présentation de l'outil WebRadar.me développé par Jazem Halioui et son équipe.
Celui-ci permet l'investigation en ligne : data visualisation, fact-checking et monitoring des médias sociaux.


Modèles économiques dans les médias en ligne : ce qui fonctionne & ce qui ne fonctionne pas

La seconde journée a débutée par un débat consacré aux modèles économiques des médias en ligne animé par Malek Khadhraoui, directeur des publications et président de Inkyfada en Tunisie (à lire : Quels modèles économiques pour les médias au Maghreb ?).

Les participants ont ensuite organisé leur journée parmi 12 ateliers proposés :

Journalisme visuel avec Visualizing Impact et DataN, l'investigation en réseau avec Hetq.am et ARIJ ou encore comment engager sa communauté avec Rappler & Newsmada

Les rencontres 4M ont également accueilli la première réunion à Paris du mouvement Africtivistes qui rassemble les blogueurs, journalistes citoyens, activistes africains pour la démocratie, après le sommet annuel organisé en novembre 2015 dans la capitale sénégalaise regroupant plus de 150 participants (article du Monde à lire à ce sujet).

Une newsroom pour favoriser les échanges

Une newsroom (salle de rédaction) a été mise en place pour permettre à 20 étudiants de l' EFJ , d'expérimenter leur métier en couvrant les débats en live sur Twitter, Snapchat, Periscope et de réaliser 25 interviews vidéo Youtube.
Pour les participants au 4M Paris, ce dispositif a montré un exemple concret de l'activité d'une newsroom moderne et légère, qui représente un des sujets centraux de 4M depuis 2011.

10 000 tweets et 500 messages Facebook ont été échangés sur #4MParis pendant les Rencontres.


Retrouvez les photos

Les 25 interviews vidéo sur Youtube

Les présentations PPT des intervenants


Ils parlent des rencontres 4M Paris

RFI : Les nouveaux canaux d'information africains

RFI : Les nouveaux dissidents

Huffington Post : Quels modèles économiques pour les médias au Maghreb ?

Stratégie : Les réseaux sociaux favorisent l'implication de la société civile dans le débat public

TV5 MONDE : Médias du Maghreb à l'heure des #PanamaPapers



Depuis 5 ans et fort de 12 forums internationaux et 6 projets pluriannuels, le label 4M créé par CFI favorise le partage d'innovations entre les pays, l'échange de bonnes pratiques du journalisme en ligne et l'accompagnement au développement des médias en ligne.