Tour d’horizon de l’open data aux Philippines

Tour d’horizon de l’open data aux Philippines

25 novembre 2016

Du 22 au 24 novembre 2016, onze journalistes indonésiens et philippins ont participé à une formation d'Open Data Médias à Manille.

Cet atelier était dirigé par Jules Bonnard, datajournaliste à l'AFP ( Agence France Presse) et Gemma Mendoza, datajournaliste chez Rappler, média en ligne innovant sur le marché de l'information aux Philippines et en Indonésie, et co-organisateur de cette formation.
Au programme : un état des lieux des données ouvertes aux Philippines, au Cambodge et en Indonésie, avec notamment l'intervention d'officiels philippins chargés des données publiques et du soutien à la transparence gouvernementale dans le pays.

Le retour d'expérience sur l'accès aux données de Khun Chandara, chercheur auprès d' Open Development Mékong – plateforme numérique cambodgienne de données ouvertes au niveau social, économique et environnemental – a également permis aux participants d'établir des pistes de réflexion et d'action dans ce domaine.
Wahyu Dhyatmika, data-journaliste indonésien et rédacteur en chef adjoint du magazine Tempo, a également présenté son travail sur l'affaire des Panama Papers et les méthodes employées pour traiter les données.

Plusieurs exercices pratiques (comment mieux identifier les sources de données, maîtriser les tableurs pour les traiter et utiliser des graphiques ou des cartes pour les restituer ?) ont également rythmé ces trois journées très denses, qui se sont achevées par un exercice pratique de groupe sur les exécutions extra-judiciaires aux Philippines.