Covid-19 au Sahel : la Fondation Hirondelle adapte ses contenus au Mali et au Niger

9 juin 2020

Avec la propagation de la Covid-19 en Afrique, et notamment dans la région du Sahel, les studios Tamani et Kalangou ont adapté leurs contenus, avec toujours comme objectif l'accessibilité à des informations viables pour les jeunes.

Depuis mars 2020, les programmes proposés par les Studios Tamani au Mali et Kalangou au Niger, partenaires de MédiaSahel, ont été redéfinis pour être en phase avec les consignes sanitaires liées à la pandémie. Studio Tamani, qui diffuse quotidiennement 3h15 de direct par un réseau de 75 radios partenaires, et Studio Kalangou, qui propose 2h en direct par un réseau de 41 radios partenaires, assurent les productions depuis leurs studios respectifs, mais avec des équipes réduites et en rotation. Un strict respect des mesures de prévention est assuré : distanciation, lavage de mains régulier, port de masque lorsque c'est nécessaire et possible.

Au Mali, le format des émissions Tous au Grin a été remanié : elles ne sont plus enregistrées en public, de nouvelles rubriques ont été créées et les invités ont la possibilité d'enregistrer leurs interventions avant l'émissions. Au Niger, l'émission hors les murs Tous à la Fada continue d'être diffusée et permet aux jeunes de s'exprimer, de contribuer à la sensibilisation et d'éveiller la conscience des covido-sceptiques.
Ainsi, des sujets tels que Covid-19, les jeunes de Niamey face au couvre-feu : quelles attitudes adoptées ou encore la sensibilisation sur le Covid-19 : impacts sur les jeunes et amélioration du dispositif sont abordés dans la Fada.

Enregistrement de Tous à la Fada / crédit photo : Daouda Karimou / Studio Kalangou

Par ailleurs, l'accès aux différentes productions de studio Tamani est disponible par téléphone, via un numéro local gratuit depuis avril 2019 avec Viamo et Orange. Touchant un large public, cette nouvelle plateforme de diffusion complémentaire de l'audience radio a permis de recenser plus de 7 millions d'appels provenant d'environ 600 000 numéros uniques en mars 2020.

Mouhamadou TOURE et ses invités / Studio Tamani

Chez Studio Kalangou, les émissions en trois langues – français, haoussa, zarma – sont accessibles depuis fin février 2020 avec Airtel via le numéro gratuit 325. Depuis avril 2020, des messages sur la pandémie de Covid-19 sont accessibles sur la même plateforme. Selon les récentes données, 227 989 appels ont été reçus au 325 pour les programmes de Studio Kalangou, provenant de 36 876 numéros différents. 63% des écoutes étaient en haoussa et 33% en zarma. Les appels proviennent en majorité des régions de Niamey, Maradi et Tillabéry. (Source : Fondation Hirondelle).

Ce nouveau dispositif est un succès notamment dans les localités moins connectées, ciblées par le projet MédiaSahel. Lorsque j'étais au village pour visiter ma famille, témoigne un auditeur, j'avais trouvé mon village dans une sécheresse d'information surtout en cette période de coronavirus. Car il n'y a ni poste radio ni réseau pour se connecter. Mais avec le 325 j'ai suivi toute l'actualité et informé la population de ma communauté. [...] Vous avez beaucoup aidé la population avec vos spots.

Enregistrement de Tous à la Fada, à la place du Lieutenant-Colonel Hassane Anoutab
crédit photo : Studio Kalangou

  • Pour suivre ces programmes via le Studio Tamani et recevoir l'actualité en bambara, songoï, peulh, tamasheq ou français par WhatsApp : inscription via le site web du studio ou envoyer jeune au +223 76 62 88 51 ou encore suivre Studio Tamani sur Facebook.
  • Pour suivre les programmes jeunes via le Studio Kalangou et recevoir l'actualité par WhatsApp : inscription via le site web du studio ou envoyer Jeune au +227 80 06 88 54 ou encore suivre Studio Kalangou sur Facebook.

Les émissions jeunes de Studio Tamani et de Studio Kalangou sont mises en onde dans le cadre de MédiaSahel et d'une collaboration entre CFI et la Fondation Hirondelle.