Journée mondiale pour la liberté de la presse 2020

Journée mondiale pour la liberté de la presse

30 avril 2020

CFI rend hommage aux journalistes sur le terrain et se mobilise pour accompagner les médias qui se battent pour informer sur le Covid-19.

La crise sanitaire mondiale engendrée par la pandémie liée au virus Covid-19 a frappé rapidement l'ensemble des pays du monde. La protection des populations contre cette pandémie met en avant les disparités d'actions des régions dans le domaine de la santé principalement mais aussi dans le domaine de l'accès à l'information. Dans de nombreux pays où l'agence intervient, la pandémie devient un prétexte pour porter atteinte aux droits fondamentaux et à la libre circulation des informations. CFI, l'agence française d'aide aux médias des pays en développement tente d'apporter une réponse rapide et ciblée, en particulier en Afrique, dans le monde arabe et au Levant.

Depuis le début du mois de mars, CFI a mobilisé ses équipes et réorganisé ses projets pour faire face à cette crise sanitaire. Les premières mesures sont opérationnelles depuis le 13 avril.

En Afrique, pour agir rapidement, CFI appuie ses partenaires pour qu'ils puissent produire de l'information sanitaire.
L'initiative MédiaSahel, soutenue par l'AFD, a été renforcée à hauteur d'un million d'euros dans dans le cadre de l'initiative COVID 19 - Santé en Commun, portée par la France pour que les jeunes citoyens du Burkina Faso, du Mali et du Niger mais aussi du Sénégal, de la Mauritanie et du Tchad bénéficient d'une information sanitaire fiable et adaptée à leurs utilisations des médias. CFI a, par exemple, fait produire par le dessinateur de presse Damien Glez, une vingtaine de vidéos animées pour diffuser le mieux possible les messages de prévention.
Traduites en 13 langues locales, elles sont relayées par des dizaines de médias.

Plus de quatre vingt émissions spéciales santé seront produites et diffusées par une centaine de radios partenaires de la zone sahélienne. Radio France Internationale va diffuser, au sein de l'émission Priorité Santé, vingt vidéos de sensibilisation et de déconstruction de fausses informations liées au coronavirus.
L'agence participe ainsi à la lutte et la déconstruction des fausses informations liées à la pandémie et sensibilise la population aux bons comportements à adopter (gestes barrières, mesures à respecter, etc.).

Dans le monde arabe et au Levant, le projet Qarib, cofinancé par l'AFD, participe à rapprocher les citoyens et les médias. Ce projet va soutenir la production de contenus par des médias jordaniens, libanais, palestiniens et irakiens liés à la pandémie et à ses impacts (articles, reportages, infographies, vidéos, podcasts, lutte contre les fakenews).
Au Liban, CFI accompagne les médias libanais Yom Kom et Labneh & facts pour produire des contenus liés à la crise. Également au Liban et en Jordanie, des formations de journalistes et de l'aide à la production de contenus destinés aux réfugiés syriens et aux populations impactées par la crise syrienne seront organisés dans les semaines à venir.
L'agence organisera à partir du mois de mai des conférences en ligne en arabe autour de la crise Covid-19 et de sa couverture médiatique à destination de nombreux journalistes du monde arabe.

"L'information joue un rôle crucial pour sensibiliser au risque sanitaire et permettre aux individus d'adopter, autant que possible, les bons comportements afin de réduire la propagation du virus, s'en protéger et en protéger autrui. Faciliter la mise en réseau des journalistes, encourager le partage d'informations vérifiées et sourcées, est essentiel en cette période de crise, propice à la diffusion de fausses informations amplifiées par les réseaux sociaux."
Marc Fonbaustier, PDG de CFI