La liberté d’expression au centre des échanges du 2e séminaire ILYM

22 février 2016

Les 14 et 15 décembre 2015, les journalistes irakiens, libyens et yéménites du projet ILYM se sont retrouvés une seconde fois à l'IReMMO* pour un séminaire de réflexion.

Les discussions ont porté sur les problématiques de ligne éditoriale, de liberté d'expression et notamment sur le défi que représente le respect des normes éthiques et professionnelles en période de crise.

Quelles sont les lignes rouges ? Quelle place pour des images de violence et de mort ? Faut-il tout montrer ? Quels sont les mots ou concepts vis-à-vis desquels prendre des précautions ? Quel usage dans leur pays des mots : terrorisme et chahid ?
Autant de questions auxquelles les journalistes ont répondu lors d'une séance dédiée à la censure et au vocabulaire utilisé en temps de crise. Une analyse comparée entre les médias arabes et internationaux, en présence de Wassim Nasr, journaliste spécialiste des mouvements et mouvances jihadistes à France 24, a approfondi et enrichi la réflexion.

Par ailleurs, une discussion ouverte avec Michel Sailhan, directeur de la rubrique diplomatique de l'AFP, a permis aux journalistes de présenter les agences de presse d'Irak, de Libye, du Yémen. Un focus a été fait sur le mode d'organisation de l'AFP, son fonctionnement en temps de crise et la manière dont elle sélectionne ses sources.
Enfin le séminaire s'est clôturé par une visite du journal Le Monde et des échanges de qualité avec Hélène Sallon et Charlotte Bozonnet, journalistes au bureau Maghreb et Moyen-Orient du quotidien.

* Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient