Les radios sensibilisées à la gouvernance foncière à Madagascar

24 avril 2017

Du 20 au 24 mars 2017, s'est tenu à Tana le deuxième atelier de sensibilisation aux notions clés du contrôle citoyen de l'action publique.

Pour ce nouvel atelier, les problématiques de gestion foncière et de gouvernance des industries extractives minières étaient au programme. Durant quatre jours, les journalistes des radios bénéficiaires du projet Dialogues Citoyens ont engagé un débat sur le rôle respectif des différents acteurs de la vie publique à Madagascar dans les politiques liées à la terre et à l'extraction minière.

En présence de membres d'OSC (FIFATA, Solidarités des Intervenants sur le Foncier), d'autorités locales et de représentants politique, les parties prenantes ont engagé une réflexion sur ces enjeux à Madagascar : quelle gouvernance de la politique foncière doit-on appliquer pour faciliter l'accès à la propriété et assurer une répartition équitable des terres ? En quoi la sécurisation foncière constitue-t-elle un facteur et levier de développement économique ? Comment droit coutumier et droit d'Etat cohabitent-ils dans la résolution des conflits fonciers ?

Cet atelier a permis aux journalistes de mieux comprendre le cadre culturel, économique, institutionnel et juridico-légal autour de ces questions. Ils ont travaillé en fin de session à la production de micro-programmes de vulgarisation pour informer les populations des zones de couverture et les aider à comprendre les enjeux et conséquences des politiques foncières, à faire valoir leurs droits et à davantage s'impliquer dans les prises de décision qui les concernent. L'objectif est aussi d'encourager les collaborations entre médias et OSC afin de renforcer les dynamiques citoyennes au niveau local et mettre en place des cadres de dialogue et d'interpellation sur ces questions.