L’information comme moteur de l’autonomisation des femmes

8 mars 2019

Depuis 2018, CFI produit et diffuse des vidéos d'information sur des sujets préoccupant au quotidien les réfugiés syriens et les communautés d'accueil vulnérables au Liban, en Jordanie et en Turquie. Le genre constitue un enjeu fort dans la mise en œuvre des activités de ce programme financé par l'Union Européenne.

Chaque vidéo de Qudra se base sur un témoignage personnel, suscitant l'identification des bénéficiaires. Depuis le lancement de la première campagne d'information sur l'emploi en Jordanie en mai, plusieurs femmes ont partagé leur expérience de la résilience, à travers plusieurs thématiques essentielles : le droit du travail pour les mères salariées, la formation professionnelle, les bienfaits de la solidarité au travail...

Les femmes ayant accepté d'apparaitre dans ces vidéos témoignent des droits et des opportunités qui s'offrent à elles. Elles prouvent que les success-stories féminines sont possibles et incarnent des modèles inspirants, donnant espoir et courage aux autres femmes.

Diffuser ces vidéos sur les réseaux sociaux et à la télévision assure une large audience, y compris auprès des communautés les plus difficiles à atteindre. Les campagnes d'information en cours en Turquie et en Jordanie rencontrent un franc succès, avec plus de deux millions de vue sur Facebook.

Connaître ses droits pour concilier travail et maternité

Hanan est mère de deux enfants et travaille à plein temps. Pour relever ce défi, la connaissance de ses droits lui a permis de combiner son statut d'employée et son rôle de mère. Elle témoigne : " Ma compréhension du droit du travail a fait de moi une femme plus forte."
Son employeur déplore qu'un nombre important de femmes n'ont pas conscience des droits que la loi leur octroie.

Créer des initiatives entre Syriennes et Jordaniennes

Lara, réfugiée syrienne, et Hanan, jordanienne, ont monté une entreprise d'artisanat pour les femmes, créant ainsi des opportunités d'emploi pour les deux communautés. Elles les incitent à partager leurs expériences et leurs différentes cultures.

Étudier le turc, synonyme d'une nouvelle vie

Le même processus a été mis en œuvre en Turquie, où une campagne d'information a été lancée en mars 2019, offrant la possibilité aux femmes de profiter de cours de langue turque dispensés au sein des Public Education Centers (PECs). Yusra, réfugiée syrienne, devait travailler pour soutenir sa famille. Mais, en raison de la barrière de la langue, elle ne parvenait pas à trouver un emploi. Elle a donc étudié le turc au sein du centre le plus proche de chez elle et a pu suivre une formation professionnelle pour devenir coiffeuse.

De nombreux sujets de société concernant les femmes restent à aborder. Au Liban, une campagne d'information, en cours de production, porte sur la protection des femmes ayant subi des violences. Ces campagnes les orientent vers des centres de développement sociaux, mis à leur disposition par le ministère des Affaires sociales, et des associations dédiées.