L’Open Data au service des acteurs africains

L’Open Data au service des acteurs africains

17 novembre 2016

Du 24 octobre au 2 novembre, plus d'une douzaine de journalistes et acteurs de la société civile de 5 pays d'Afrique, ont intégré la formation Open Data Médias à Dakar.

Cette formation a constitué pour eux une occasion de se sensibiliser aux données ouvertes sous la direction de Sylvain Lapoix, datajournaliste français (notamment pour l'émission TV et Web : « Data Gueule »).

Togo, Bénin, Côte d'Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, cinq pays africains étaient représentés pour cette première session. Au programme : un état des lieux de l'open data ainsi que des exercices pratiques (comment récupérer des données, les nettoyer, les traiter, les analyser et les restituer ?).

Le journaliste et activiste sénégalais, Thomas Ayissi, spécialiste des droits LGBT en Afrique, est venu renforcer ses compétences techniques pour mieux défendre cette cause.


Gaston Sawadogo, journaliste d'investigation au journal burkinabè L'Evènement compte sur la formation pour développer des nouvelles techniques au service de la politique publique de son pays.


A la fin de la formation, les participants ont préparé une intervention pour le sommet mondial 2016 du PGO, Partenariat pour un Gouvernement Ouvert qui réunira à Paris du 7 au 9 décembre plus de 3000 représentants de 70 pays.

Cet article a été rédigé par Benoit Durand et Salomé Baudelot, étudiants à l'EFJ, partenaire du projet Open Data médias.