MédiaSahel diffuse des contenus spéciaux sur le Covid-19

5 mai 2020

Depuis plusieurs semaines, les émissions produites dans le cadre de MédiaSahel se sont adaptées à la crise sanitaire actuelle. De nouveaux contenus d'information et de sensibilisation pour les populations du Sahel ont vu le jour, grâce à un appui supplémentaire de l'Agence Française de Développement (AFD).

Apparu fin 2019 à Wuhan en Chine, le Covid-19 s'est rapidement propagé à l'ensemble des continents au premier trimestre 2020. Il est qualifié, depuis le 11 mars dernier, de pandémie par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le continent africain, au départ épargné, est désormais touché avec plus de 44 873 cas confirmés. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à plus de 1807 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l'Union africaine (chiffres du 4 mai 2020).

Dans ce contexte, Le Covid-19 a déjà coûté la vie à plus de 900 personnes sur le continent.les programmes traitant de cette crise sanitaire mondiale déferlent. Les médias africains, en particulier au Sahel, rendent compte du mieux possible de l'évolution de la crise dans leurs pays respectifs. Néanmoins, cette multiplication de contenus ouvre la voie à une explosion de fausses informations et à la propagation de programmes de faible qualité. Certains médias, quant à eux, n'ont pas ou plus les moyens d'accéder à de l'information scientifique.
Ainsi, la population sahélienne, et notamment les jeunes, plus nombreux et vulnérables, se retrouve noyée sous un flux d'informations et ne sait plus comment déceler le vrai du faux, l'utile du superflu.

Suivre l'évolution de la pandémie et relayer les conseils de santé

Une information de qualité est pourtant essentielle pour suivre l'évolution de la pandémie, relayer des conseils de santé (gestes barrières) et les mesures prises par les gouvernements Une information de qualité est pourtant essentielle pour suivre l'évolution de la pandémie.(quarantaine, couvre-feu, confinement), pour analyser les données mais aussi pour traquer les fausses nouvelles. Les populations ont aussi besoin d'espoir (initiatives positives, solutions) et de divertissements pour échapper au côté anxiogène de la crise et mieux adhérer aux différents messages de sensibilisation.

Afin de lutter contre les fausses informations, sensibiliser la population aux bons comportement et permettre à des initiatives de jeunes d'émerger, MédiaSahel produit et diffuse, depuis plusieurs semaines, des contenus fiables et de qualité sur la maladie à coronavirus, et propose de nouveaux programmes d'information aux populations du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger).

Émissions de radio spéciales et vidéos de sensibilisation

Une série de 36 émissions spéciales sur le coronavirus, produites par l'UNALFA (Union Nationale de l'Audiovisuel Libre du Faso) sera ainsi diffusée sur plus de 60 radios au Burkina Faso entre avril et juillet 2020, et une série de 12 émissions radiophoniques synchronisées sur le Covid-19 produites par l'URTEL (Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres du Mali) dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et le district de Bamako, durant la même période.

Vingt vidéos humoristiques de sensibilisation au coronavirus, traduites en plus de dix langues locales, seront aussi diffusées entre mai et juillet sur les réseaux sociaux au Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal et via neuf télévisions partenaires. L'émission Priorité Santé de RFI proposera, entre avril et août, 20 capsules vidéo de sensibilisation et de déconstruction de fausses informations liées au coronavirus, traduites en quatre langues africaines.
Enfin, 12 émissions hebdomadaires produites par le RAES, seront diffusées par un réseau de radios partenaires de MédiaSahel et l'Alliance Droits et Santé. Le projet accompagnera aussi des radios locales dans leurs efforts de production d'émissions consacrées à la pandémie.

Le projet appuiera aussi des initiatives de jeunes femmes et hommes souhaitant jouer un rôle auprès des médias dans la sensibilisation et l'information de la jeunesse sur la pandémie.

Enfin, les émissions habituelles soutenues par MédiaSahel s'adaptent également à l'urgence sanitaire : Alors on dit quoi ? (RFI) diffuse des émissions spéciales sur le coronavirus et les émissions Jeunes Wakat produites par l'UNALFA au Burkina Faso s'adaptent également à la crise. De plus, les programmes jeunes des Studio Tamani au Mali et Kalangou au Niger traitent de sujets liés au Covid-19 et de la place des jeunes dans cette crise.


Ces nouveaux contenus sont financés par l'Agence française de développement (AFD) dans le cadre de l'initiative COVID 19 - Santé en Commun, portée par la France.