"Miss Jella, l’envoûtée" : une série 100% féminine

"Miss Jella, l’envoûtée" : une série 100% féminine

30 octobre 2018

La phase d'écriture de cette fiction africaine destinée aux femmes, créée par Anna Gomis, touche à sa fin. Le tournage débutera en 2019.

Entre juillet 2017 et avril 2018, quatre ateliers d'écriture ont été organisés au Sénégal, ainsi qu'en Guinée-Bissau, pays dans lequel une grande partie de cette série de 8 épisodes de 52 minutes sera tournée. Ils étaient animés par la formatrice Marie Trefousse, qui a suivi les scénaristes lors des différentes phases d'écriture.
Un dernier atelier est prévu fin octobre 2018 à Abidjan (Côte d'Ivoire).

Afin de trouver les auteures de la série, CFI avait lancé, en mai 2017, un appel à candidatures de talents féminins dans toute l'Afrique francophone, ouvert aux blogueuses, journalistes, romancières, scénaristes, réalisatrices…

Miss Jella, l'envoutée raconte le retour au pays d'un jeune repat qui, après une vie de frénésie et de course à la promotion en Europe, découvre une autre vie, une autre communauté et un nouveau monde, en retournant sur le continent africain.

Le tournage de cette série, qui bénéficie d'une convention de développement avec Canal+ Afrique, est prévu pour le premier trimestre 2019. La réalisation pourrait être confiée à Alain Gomis, le réalisateur de Tey (Étalon d'or Fespaco 2013) et de Félicité (Étalon d'or Fespaco 2017 et Ours d'argent Berlinale 2018).

De gauche à droite : Marie Trefousse (France), Anne Bakoro Kone (Côte d'Ivoire), Calmine Agbofoun (Bénin) et Anna Gomis (France/Guinée-Bissau).