Séries-télé africaines : CFI monte le son !

Séries-télé africaines : CFI monte le son !

28 septembre 2012

CFI appuie la professionnalisation des séries-télé africaines.
Atelier 1/12 : le son.

Dix monteurs son/mixeurs venus du Cameroun, Burkina Faso, Niger et Ghana sont réunis à Ouagadougou du 17 au 28 septembre 2012 pour travailler à améliorer la bande son des séries télé qu'ils produisent. L'atelier est animé par Mathieu Cochin, ingénieur du son - mixeur (France télévisions, Arte, BBC, Channel 4, Discovery, etc.) et Alain Kempinaire, ingénieur du son – preneur de son, basé à Ouaga (K7 Ouaga).

C'est l' ISIS (Institut Supérieur de l'Image et du Son) de Ouagadougou, qui met à disposition le matériel de mixage utilisé pendant la formation. Les stagiaires travaillent notamment sur des épisodes non mixés de la série Burkinabé "Super Flics" produite par Aminata Diallo, Directrice Générale de "Jovial Productions " société membre de Producteurs Associés, partenaire de CFI sur ce projet.

Cet atelier est le premier d'un programme de 2 ans et 12 formations pratiques d'appui à la professionnalisation des productions de fiction africaines. Deux ateliers de compte-rendu d'étape seront également organisés au FESPACO et au Festival de Cannes.
Au total une centaine de professionnels africains bénéficieront des différentes formations.

Ce programme est la réponse de CFI à un appel à proposition ACP cultures+ , coordonné par le Secrétariat des États ACP et financé par l'Union Européenne.
Ce projet vise à améliorer la qualité des divertissements africains afin d'atteindre les standards internationaux nécessaires à une circulation de ces programme. 500 000 euros sont engagés dont 350 000 financés par ACP/UE.

Avant

Après

La dernière formation eut pour thème "le cadre" et s'est tenue à Yaoundé le 15 novembre 2012.