Tous à la Fada et Tous au Grin : deux émissions qui parlent à la jeunesse

24 mars 2020

En 2019, le studio Tamani et le Studio Kalangou ont chacun lancé un nouveau programme pour les jeunes, diffusé sur 72 radios communautaires au Mali et 41 au Niger. En fin d'année, plus de 1000 émissions avaient déjà été produites et diffusées.

Depuis juin, chaque week-end, ces programmes sont diffusés dans les langues majoritaires du Mali et du Niger (bambara, songoï, peulh, tamasheq et français). Au menu : actualité, sport, culture, débats…
Avec des thématiques telle que, au Niger, la scolarisation des jeunes filles ou le rôle des associations qui leur sont dédiées, ou encore au Mali, les violences faites aux femmes.

Ces émissions ont reçu des retours très positifs des auditeurs et auditrices. Ils apprécient particulièrement ces moments privilégiés, qui abordent des sujets peu évoqués d'ordinaire dans les médias. Des programmes d'autant plus accessibles qu'ils sont aussi publiés sur les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook et les sites respectifs des studios).

"Studio Kalangou, merci d'avoir pensé aux jeunes. Aujourd'hui, ils sont éclairés tous les week-ends sur des sujets importants pour eux." Rouky, auditrice de l'émission à Téra, dans la région de Tillabéry

La Fada au Centre national de référence pour les jeunes de Boukoki avec Rabi Maikano
Crédit : Studio Kalangou

Émissions délocalisées en régions

L'émission prend même régulièrement la route, pour aller à la rencontre de son public, grâce à des émissions en direct hors les murs, qui allient musique, micros-trottoirs, interviews et interventions variées, et au cours desquelles les personnes invitées peuvent être interpellées en direct par le public ou via les réseaux sociaux. Des délocalisations ont eu lieu à Dosso et Tillabéri au Niger ou encore à Mopti au Mali. Elles permettent un réel ancrage auprès des populations dans les capitales et régions, pour devenir un rendez-vous régulier et reconnu. Les studios souhaitent multiplier les délocalisations en 2020.

Ces émissions rencontrent également un grand succès dans le paysage médiatique des deux pays. Au Mali, par exemple, plusieurs radios non-partenaires ont demandé à diffuser les magazines sur leurs ondes.

En janvier 2020, le Studio Tamani a même reçu le Label Genre, qui récompense son professionnalisme, son indépendance et sa sensibilité au genre dans les émissions qu'il diffuse. Ce label a été remis par l'ONG Tuwindi, qui observe l'action des médias et supervise les audits dans ce domaine. L'obtention de ce label souligne les efforts entrepris par le studio pour définir et appliquer une politique sensible à l'égalité entre les hommes et les femmes, tant au sein des journalistes que dans les contenus produits.

Depuis 2020, de nouveaux horizons s'ouvrent avec, notamment, une déclinaison en vidéo et à la télévision. Le concept est simple : proposer des formats courts, dynamiques et rythmés avec des portraits de jeunes qui inspirent.


Pour suivre ces programmes via le Studio Tamani et recevoir l'actualité en bambara, songoï, peulh, tamasheq ou français par Whats app : inscription via le site web du studio ou envoyer jeune au +223 76 62 88 51.
On peut aussi suivre le Studio Tamani sur Facebook.

Pour suivre les programmes jeunes via le Studio Kalangouet recevoir l'actualité par Whatsapp : inscription via le site web du studio ou envoyer Jeune au +227 80 06 88 54.
On peut aussi suivre le Studio Kalangou sur Facebook.