Un regard constructif sur l’actualité en Palestine

4 mars 2019

Des journalistes palestiniens portent un nouveau regard sur l'actualité et traitent des sujets nouveaux grâce à l'approche du journalisme de solutions.

À travers le projet Hal Media, six médias palestiniens sont accompagnés pendant trois mois par des experts pour aider leur rédaction et leurs journalistes à traiter certains sujets selon l'approche du journalisme constructif.

Pour la jeune journaliste Walaa Shamali du quotidien Al-Hayat al-Jadida, ces articles « peuvent permettre aux lecteurs de penser différemment, les faire réfléchir d'une autre manière et des les aider concrètement ». Elle a travaillé plusieurs semaines avec l'aide de Shuruq Asad, correspondante de Radio Monte Carlo Doualiya, à un article portant sur certaines écoles qui acceptent des élèves trisomiques. Ces initiatives ont été reprises par d'autres écoles, ce qui permet une meilleure Faire réfléchir le lecteur.intégration de ces enfants. Shuruq Asad insiste "sur la nécessité de montrer le pouvoir d'entrainement de ces histoires et de mettre en avant l'impact positif à long terme d'initiatives isolées sur l'ensemble de la société".

Pour Montaser Ham Dam, cette approche permet de "faire réfléchir le lecteur et de ne pas rester dans l'émotion, comme c'est souvent le cas". Il prépare de sont côté un reportage sur la première équipe féminine de football en Palestine qui a été lancée à Doura Al Qarea et qui a depuis inspiré d'autres villages.

Maysaa Bsharat s'est intéressée à la question de l'eau, "mais pas de la manière dont ce sujet est systématiquement traité dans les médias palestiniens : crise, manque, pénurie… mais en soulignant une initiative qui pourrait inspirer d'autres personnes". Elle a ainsi couvert l'histoire d'un agriculteur qui, par des techniques, souvent traditionnelles mais oubliées, parvient à garder l'eau en jouant avec le relief, en creusant et modelant le cours d'eau. Il a également formé d'autres agriculteurs pour reproduire son système.

Une initiative qui pourrait inspirer d'autres personnes.À Naplouse, le pure player DOOZ travaille depuis son lancement en 2015 au plus près des habitants et des préoccupations de leur vie quotidienne. Le journalisme de solutions fait partie de leur ADN. La formatrice Shuruq Asad a pu travailler avec les nouvelles recrues sur des reportages vidéos. Marah Hijazi et Lina Fraitekh préparent un sujet sur un groupe de passionnés de vélo qui organise des sorties pour encourager la pratique du sport et la participation des femmes. Le tournage aura lieu lors de la prochaine sortie programmée par le club.

Amal Nabulsi et Mosab Quzmar ont couvert l'histoire d'un boulanger qui a décidé de remplacer l'ensemble des emballages en plastique par des sacs en papier pour des considérations écologiques et de santé. En quelques jours, la vidéo a récolté des dizaines de milliers de vues, plus de 7000 likes et 1000 partages et commentaires. Jalaa Abu Arab, la rédactrice en chef, est "impressionnée par le succès de la vidéo et les nombreux commentaires très majoritairement positifs, ce qui n'est pas le cas habituellement". Elle a également été contactée par une télévision palestinienne et une internationale qui voulaient plus d'information sur cette histoire.

Du côté de Radio Nisaa, une station FM dont les programmes sont axés sur le développement des femmes, Anwar Abdo travaille sur deux sujets longs, à la fois radios et audiovisuels, autour :
- des actions mises en œuvre par la Maison des femmes d'Anabta, un village situé près de Tulkarem dans le nord de la Cisjordanie. Ce centre socio-culturel aide les jeunes filles de cette région à s'émanciper de la tutelle qu'exercent traditionnellement les hommes sur elles ;
- de l'initiative EcoPhilics, visant à collecter les déchets dans les zones rurales et à sensibiliser le public et les autorités sur l'importance du recyclage.

L'expert Jocelyn Grange a pu accompagner la jeune journaliste sur le terrain pour préparer les interviews et les différentes séquences qui seront enregistrées et également filmées pour des contenus destinés aux réseaux sociaux.

Wattan TV et Roya TV, deux chaines de télévision basée à Ramallah et coachées par Angélica Tarnowski, collaboratrice de Reporters D'espoir, préparent actuellement des reportages vidéos qui seront tournés et diffusés dans les prochaines semaines.
Parmi les sujets :
- l'utilisation de l'énergie solaire dans le village de Djenin ;
- l'utilisation de répulsifs naturels pour éviter les pesticides pour la culture des olives près de Jénine ;
- la réinsertion des jeunes à leur sortie de prison ;
- etc.