Une émission de Monte Carlo Doualiya sur les ondes locales marocaines

3 décembre 2019

Samira Ibrahim, journaliste à Monte Carlo Doualiya (MCD), s'est rendue à Marrakech et Essaouira pour interviewer les membres d'AIC (Association Initiatives Citoyennes) et les femmes bénéficiaires du projet Échos des voix féminines.

Début octobre, Samira Ibrahima passé deux jours avec les équipes d'AIC. Elle a enregistré sur place à Marrakech son émission Hayat wa nass, à l'aide du studio mobile de Kech Radio.

Ce fut l'occasion de parler des objectifs d'AIC, de leur méthodologie de travail et de leurs principes. En seconde partie d'émission, les membres d'AIC ont présenté le projet Échos des voix féminines et expliqué la démarche qui vise à convaincre des femmes du monde rural à exprimer leurs besoins et à partager leurs problèmes et initiatives.

Le lendemain, l'équipe s'est déplacée avec le studio mobile à Essaouira. L'atelier du projet qui s'est déroulé ce jour-là dans un lieu spécial dédié au culte, appelé en arabe Zaouia, a traité de l'émancipation économique des femmes. Ces dernières ont exprimé leurs besoins en termes d'éducation et de création de projets générateurs de revenus. Toutes veuves ou divorcées, ces femmes visitent de façon régulière la Zaouia pour bénéficier de dons et de l'aide de la lamkadma, ce qui signifie la cheffe de la Zaouia.

Samira Ibrahim a effectué des entretiens avec les femmes participant à l'atelier et a rencontré leurs enfants qui passent généralement les week-ends à la Zaouia, leurs mères n'ayant pas les moyens financiers de s'occuper d'eux. Elle a également assisté à l'enregistrement des émissions spécifiques au projet Échos des voix féminines. La journaliste a parlé avec les femmes de leurs avis sur le projet, leurs profils, leurs besoins et problèmes.

L'émission Hayat wa nass a été diffusée le 11 octobre 2019 sur les ondes de la radio associative Kech Radio.

Brève écrite grâce aux informations de Cheima el Hajjam, chargée de production pour le projet.