Ants’um

#Antsum
#Antsum
Des médias au service de la transition démocratique en Arménie

Objectif(s)

Renforcer le rôle des médias et des journalistes pendant la transition démocratique
200K
18

mois

8

Organismes participants

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

34%
août 2019
décembre 2020

Présentation

Entre mars et mai 2018, des manifestations de désobéissance civile de masse ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes en Arménie, pour protester contre les inégalités économiques, le népotisme et la corruption. Cette Révolution de velours, conduite par le député d'opposition Nikol Pachinian, a débouché sur des élections législatives anticipées en décembre 2018, donnant une large majorité à son mouvement "Mon pas".

L'arrivée au pouvoir de Nikol Pachinian a fait souffler un vent de liberté dans le domaine des médias arméniens. Cependant, l'absence de réglementation du secteur facilite la prolifération de sites internet d'information ne respectant pas les règles de déontologie du journalisme. En outre, pour informer des citoyens majoritairement très connectés, les médias doivent enrichir leur offre de contenus multimédias et traiter de sujets plus en phase avec leur vie et leurs préoccupations.

Afin d'accompagner les médias arméniens dans cette période de transition démocratique, CFI a lancé Ants'um (transition, en Arménien) mi-2019. D'une durée de 18 mois, ce projet concentre ses actions dans le domaine du journalisme judiciaire, du journalisme de solutions et de la lutte contre les infox, tout en accordant une attention particulière au traitement de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les médias.

Bénéficiaires du projet

  • Journalistes de médias en ligne et de la télévision publique
  • Parlementaires en charge de la réflexion sur la structuration du secteur des médias
  • Enseignantes et enseignants en journalisme de l'Université d'État
  • Étudiantes et étudiants du Centre TUMO (Tumo Center for Creative Technologies)

Responsable du projet

Actions

1.Formations au journalisme en ligne

  • Formation au journalisme en ligne des enseignantes et enseignants de la faculté de journalisme.
  • Formation d'étudiantes et d'étudiants du Centre TUMO aux bases du métier, dans le cadre d'un projet de création d'un média en ligne, destiné à valoriser et porter la voix des jeunes.

En Arménie, des enseignantes et enseignants en journalisme forment au numérique

16 janvier 2020

Neuf professeurs de la faculté de journalisme d'Erevan ont suivi, fin décembre, une formation de formateurs axée sur le journalisme en ligne.

lire la suite
lire la suite

2.Accompagnement de médias

  • Atelier sur les modèles économiques des médias en ligne pour une douzaine de journalistes et responsables de médias.
  • Accompagnement personnalisé de 6 médias (Hetq, Civilnet, Mediamax, la télévision publique arménienne, EVN Reports, Le Courrier d'Erevan), par des formations consacrées à l'optimisation de l'utilisation des médias sociaux, le journalisme mobile, l'animation vidéo et le montage, la valorisation des archives, la monétisation…

3.Formations à la production de différents contenus

  • Ateliers sur le journalisme judiciaire, afin de produire des contenus portant en particulier sur l'accès des femmes à la justice et le traitement de procès intentés par des femmes dans des cas de violences domestiques.
  • Ateliers sur le journalisme de solutions, notamment axés sur la valorisation des initiatives portées par les femmes arméniennes.
  • Accompagnement à la production de contenus multimédias en partenariat avec « RFI parle arménien ».
  • Atelier sur les infox pour des journalistes et parlementaires.

4.Participation à des événements

  • Invitation d'une dizaine de journalistes arméniens aux Assises Internationales du Journalisme de Tunis d'octobre 2020.
  • Voyage d'études en France pour le groupe parlementaire arménien chargé de la réflexion sur la régulation des médias, afin d'accompagner la réflexion en cours sur la définition d'une politique publique des médias dans le pays (indépendance des médias, pluralisme, statut des médias publics, lutte contre les infox…).