L'institution

CFI est l'agence de coopération du ministère des Affaires étrangères et du Développement international chargée de coordonner et d'animer la politique française d'aide au développement en faveur des médias du Sud. Elle accompagne les acteurs publics ou privés du secteur des médias afin de renforcer les processus de modernisation et de démocratisation que la France souhaite soutenir.



1.L'entreprise

CFI est un opérateur public majoritairement financé par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, dont la subvention annuelle (inscrite sur le programme budgétaire 209 - Solidarité avec les pays en développement couvre environ 85% de son budget. Le mandat de CFI s'inscrit donc dans le cadre de la politique française d'aide publique au développement.

CFI a été créée en 1989 par le ministère de la Coopération pour assurer la fourniture gratuite de programmes de télévision français aux télévisions étrangères, mission dite d'assistance culturelle. Depuis lors, l'Etat a confié à CFI plusieurs mandats successifs dont les principaux ont été banque de programmes de télévision, chaîne de télévision panafricaine, opérateur de bouquet satellitaire, et enfin agence de coopération dans le secteur des médias. Ce dernier mandat constitue la mission unique de CFI depuis le début des années 2010.

CFI est membre du Global Forum for Media Development (GFMD), une instance de coordination et de plaidoyer pour les acteurs de la coopération médias créée en 2004 pour coordonner les actions de ses membres au service du développement des pays bénéficiaires de l'aide internationale.

2.Sa relation avec l'Etat

Le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) confie à CFI la mission de mettre en œuvre sa politique d'appui au développement des médias publics et privés, et plus généralement du secteur audiovisuel dans une perspective tri-média, dans les pays bénéficiaires de l'aide publique au développement.

Ses objectifs demeurent la diffusion de l'information, la consolidation de la société civile et de l'Etat de droit et l'appui aux nouvelles démocraties ou « Etats fragiles ». Son adossement à France Télévisions et Arte France est le garant de son professionnalisme.

Les grandes orientations et priorités de la mission d'expertise confiée à CFI sont pilotées au travers d'une convention annuelle signée avec le MAEDI. Pour atteindre les objectifs fixés, le MAEDI alloue à CFI des moyens du programme 209 dédié à l'aide au développement.

Du fait de la multiplication des acteurs audiovisuels intervenant à l'échelle internationale, le Ministère mandate également CFI pour assurer la circulation de l'information et l'assister dans sa mission de coordination entre les professionnels des médias français menant des actions de coopération.

CFI analyse chaque situation nationale, élabore ses projets, les met en oeuvre et les évalue en étroite relation avec le réseau diplomatique français et tout particulièrement avec les services de coopération et d'action culturelle. La relation qui unie le Ministère à CFI est ainsi basée sur un esprit de partenariat et de confiance, notions clés de notre coopération. Elle est le fruit d'un travail quotidien en termes d'écoute, d'échange d'information et de consultation.

3.Ses actionnaires

CFI a le statut d'une société anonyme qui a dans un premier temps été filiale à 100% de la holding d'Etat Sofirad. Depuis 2004, CFI a pour actionnaires France Télévisions (75%) et Arte France (25%). Ces deux entreprises publiques sont associées à la gouvernance de CFI au niveau du conseil d'administration, mais ne participent pas à son financement.

France Télévisions

L'attachement de France Télévisions aux missions assumées par sa filiale CFI est essentiel et permet de prolonger et d'amplifier la coopération que le premier groupe français de médias publics mène avec ses homologues du Sud.

Cet engagement s'est récemment concentré auprès des télédiffuseurs de la rive sud de la Méditerranée depuis le début des révolutions arabes, aux côtés de la Tunisie et l'Egypte plus particulièrement.
CFI répond donc aux défis de développement proposant aux télévisions du monde qui le souhaitent l'expérience unique des équipes de France Télévisions. Une convention permet d'organiser la mise à disposition de collaborateurs du groupe pour des actions de conseil ou de formation menées par CFI sur le terrain.
France Télévisions sait mieux que nul autre l'importance et l'intérêt d'une coopération structurante. Elle permet la visibilité d'une action concertée et l'engagement nécessaire à moyen et long terme pour relever efficacement les défis spécifiques aux métiers et aux valeurs de l'audiovisuel public.

ARTE France

Arte France, pôle français de la chaîne culturelle européenne Arte est actionnaire de CFI depuis 2001.

Mandatée pour faire connaître les cultures et les peuples de l'Europe et du monde, Arte anime un vaste réseau de réalisateurs, de producteurs et de journalistes très portés sur l'international.
C'est sur cette richesse humaine et ces savoir-faire s'appuient CFI et Arte France pour répondre aux nombreuses demandes de formation pour les télévisions et les nouveaux médias.
CFI fait appel à des journalistes d'Arte France qui ont notamment travaillé en Tunisie en en Egypte pour des formations au journalisme en ligne. Une convention permet d'organiser la mise à disposition de collaborateurs d'Arte France pour des actions de conseil ou de formation menées par CFI sur le terrain.

4.Son conseil d'administration

Le Président du conseil d'administration, Jérôme Cathala

Licencié en droit, diplômé du CFJ, ancien auditeur de l'IHEDN, Jérôme Cathala a débuté en 1986 à France 3 Ile-de-France et TF1. En juillet 1987, il rejoint la rédaction nationale de France 3 avant de rejoindre France 2 en 1994.
Correspondant permanent à Berlin pour France 2 (1995/1997) puis rédacteur en chef du service politique intérieure de la rédaction nationale de France 3, il a en outre participé à la création de la Fondation France Télévisions. En 2002, Jérôme Cathala a été membre du comité de pilotage de la chaîne d'information internationale, devenue France 24.
En janvier 2004, il devient directeur régional de France 3 Sud jusqu'en juillet 2009 où il est nommé directeur de la rédaction nationale de France 3.
Janvier 2010, il est nommé directeur des journaux nationaux de France 3 et directeur de l'information de proximité. Depuis décembre 2010 Jérôme Cathala est directeur des magazines d'information de France Télévisions.

Les Administrateurs :

  • Jean-Paul Seytre, chef de la mission des échanges culturels et de l'audiovisuel extérieur au Ministère des Affaires Étrangères.
  • André de Margerie, directeur des relations internationales d'Arte France.
  • Patrice Papet, directeur général, délégué à l'organisation, aux ressources humaines et à la communication interne de France Télévisions.
  • Hervé Michel, directeur des affaires internationales de France Télévisions.

5.Son équipe

Sous la coordination de son directeur général, Étienne Fiatte, CFI accompagne la réflexion et les choix stratégiques des opérateurs médias des pays du Sud dans leur mutation vers les médias numériques.

Étienne Fiatte, Directeur général

Formé à HEC et à l'ENA, diplomate de carrière, Étienne Fiatte alterne depuis 1985 des responsabilités dans le domaine des relations internationales et dans le monde de l'audiovisuel et des médias. Il a notamment à plusieurs reprises été un acteur de la politique audiovisuelle extérieure au sein du ministère des affaires étrangères. Il a également une expérience de l'audiovisuel public - comme directeur de cabinet du président de l'INA pendant 4 ans - et du secteur privé, où il a dirigé une société de production audiovisuelle. À partir de 2003, Étienne Fiatte s'intéresse plus particulièrement aux problématiques de l'aide au développement dans le secteur des médias et travaille au sein du ministère des affaires étrangères à une rationalisation des actions menées par la France dans ce domaine autour d'un opérateur spécialisé.
Il est nommé directeur général de CFI en novembre 2008 avec la mission de mettre en place cette stratégie au niveau opérationnel.

efe@cfi.fr

Laurent Allary, Conseiller auprès du directeur général de CFI

Diplômé d'école de commerce puis spécialisé en marketing en Californie et au Japon, Laurent Allary exerce depuis 1989 dans le domaine des relations internationales et dans le monde culturel et audiovisuel.
Il débute sa carrière comme coopérant au Japon pour un centre d'affaires qui coordonne des études de marché. En 1991, Laurent Allary ouvre à Tokyo le bureau asiatique d'Unifrance Film International. Chargé pendant 12 ans d'animer les actions de promotion du cinéma français en Asie, il a assuré l'animation du bureau et le suivi des promotions des principales productions françaises.
Il rejoint le Ministère des Affaires étrangères et européennes en 2001 en tant qu'attaché audiovisuel en Afrique australe, basé en Afrique du Sud puis au Canada. Il rejoint CFI en 2007 pour développer la coopération audiovisuelle française auprès des télévisions du Sud.
Laurent Allary est aujourd'hui conseiller auprès du directeur général, en charge des projets transversaux et des relations avec les tutelles et les partenaires.

lay@cfi.fr

David Hivet, Directeur Méditerranée-Asie

Diplômé de l'Institut Français de Presse, David Hivet a été journaliste-reporter (PQR, Radio France) de 1994 à 1998. De 1998 à 2006, il a occupé les fonctions d'attaché audiovisuel régional, d'abord à l'Ambassade de France au Nigeria de 1998 à 2002, puis à l'Ambassade de France en Jordanie pour la zone Proche et Moyen-Orient jusqu'en 2006. En 2006-2007, il a été responsable du département international du centre de formation CIFAP, puis consultant indépendant pour Radio Monte-Carlo Doualiya et pour Radio France Internationale où il a notamment participé à la préparation du projet de réforme du service anglophone. Depuis 2007, David Hivet dirigeait le service Marketing et Développement du pôle enseignement, formation, recherche de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA). À ce titre, il a participé au lancement des marques Ina SUP et Ina EXPERT et a initié des projets de développement à l'international, en particulier au Moyen-Orient et en Russie.
David Hivet a rejoint CFI le 1er septembre 2012 comme directeur Méditerranée-Asie.

dht@cfi.fr

Florence Minery , Directrice adjointe Méditerranée Asie

Depuis une vingtaine d'années, Florence Minery s'est investie dans le développement des médias en contexte de démocraties émergentes, accompagnant l'essor du pluralisme en Afrique dans le cadre de son doctorat, puis pendant 17 ans pour le Gret (ONG de solidarité internationale).
Diplômée en géopolitique (DEA) et en sciences de l'information et de la communication (Doctorat), elle s'inscrit dans une démarche sectorielle de l'aide internationale apportée aux médias dans les jeunes démocraties. Son expérience couvre aussi bien le montage, la conduite et le suivi de projets de développement sur financements européens, que l'analyse et l'évaluation de projets et de leurs résultats sur le long terme.
Après un passage à RFI au sein du service coopération, elle rejoint le Gret en 1997 pour consolider et animer un réseau de bailleurs de fonds intervenant en appui aux médias africains. Elle est ensuite chef de projet au Tchad, pour y mettre en œuvre un projet sectoriel de renforcement des médias. Elle rejoint le siège du Gret en 2004 en tant que responsable du programme Médias, inscrivant progressivement les projets médias dans une dimension plus politique.
Florence Minery a rejoint CFI en mai 2014 comme directrice adjointe Méditerranée Asie, poste nouvellement créé.

fmy@cfi.fr

Pierre Jalladeau, Directeur Afrique

Ancien directeur de production (1998 à 2003), Pierre Jalladeau rejoint le ministère des Affaires étrangères en 2003 en tant qu'attaché audiovisuel à l'ambassade de France à Rome. Il est notamment en charge du renforcement de la présence audiovisuelle française en Italie (cinéma, télévision). En 2007 il devient consultant au sein du cabinet Media Consulting Group où il est responsable de plusieurs évaluations de politique publique, d'études d'impact et de conseil pour l'Afrique subsaharienne. Il rejoint CFI au poste de délégué à la politique des programmes en 2011, notamment en charge de la coordination de l'activité programmes (acquisitions, programmation, conseil aux producteurs et réalisateurs africains) et du développement des partenariats avec les chaînes africaines.
En novembre 2013, il devient directeur Afrique de CFI. Pierre Jalladeau est diplômé d'un troisième cycle en sciences humaines (Bordeaux III)

pju@cfi.fr

Bernard Chenuaud, Directeur adjoint Afrique

Géographe de formation, spécialiste de l'Afrique, Bernard Chenuaud a été reporter et producteur délégué pour RFI et France Culture entre 1986 et 1993. Cofondateur du service de la formation internationale de RFI, en 1993, il y développe l'approche projets et l'accompagnement sur la durée des radios de proximité. Il contribue au lancement de RFI Planète radio comme responsable pédagogique. Chef de projets, avec rang d'administrateur, pour le service de la formation internationale de RFI, puis pour l'Académie RFI-FRANCE 24-MCD, il conçoit et dirige les projets de renforcement des radios de proximité en Afrique et au Maghreb. Il intervient également comme formateur en reportage, production de magazines, animation, pose de la voix et formation de formateurs.
Il est nommé responsable de la coopération médias au sein de la Direction du développement international de France Médias Monde en mars 2013.
Bernard Chenuaud a rejoint CFI le 1er mars 2014 comme directeur adjoint Afrique, poste nouvellement créé.

bcd@cfi.fr

Caroline Bletterer, Directrice Administration, Finances et Ressources

Juriste de formation, Caroline Bletterer a débuté son parcours professionnel dans l'audiovisuel (INA, Groupe AB) où elle a acquis une solide expérience en matière contractuelle et contentieuse. Elle a rejoint CFI en 2009 au poste d'adjointe à la direction administration finances et ressources afin de développer les relations contractuelles avec les bénéficiaires des projets de coopération et les partenaires techniques. Elle est nommée directrice en 2011 et suit depuis lors plus particulièrement les projets de conduite du changement au sein de l'organisation. Caroline Bletterer est diplômée d'un DEA en propriété intellectuelle et d'un Master 2 en gestion publique.

cbr@cfi.fr

Émilie Laot-Yahou, Déléguée à la stratégie de cofinancement

Dans le cadre de la mission de coordination des interventions françaises en faveur des médias du Sud que l'Etat a confié à CFI, Émilie a la responsabilité de développer les cofinancements multilatéraux de l'opérateur, notamment à travers les appels d'offres européens.
Émilie Laot–Yahou est titulaire d'un master en affaires internationales - mention chef de projets européens. Elle rejoint RFI en 2001 pour assurer la gestion de la filiale allemande de RFI, les relations contractuelles et financières avec la BBC et gérer les financements européens pour l'antenne, la formation de journalistes, RFI Planète Radio, ainsi que la promotion de la langue française et les Prix RFI Musique. En 2008, Émilie élargit son activité à TV5Monde puis France24 suite à la création de l'AEF.

elt@cfi.fr

Télécharger l'organigramme

Découvrir CFI