Des radios contre Ebola

Objectif(s)

Lutter contre la propagation de l’épidémie Ebola
Former des journalistes à la production de programmes de santé adaptés aux spécificités culturelles locales
Identifier et former des formateurs locaux pour étendre le savoir-faire acquis à d’autres journalistes
612K
4

mois

6

Pays

48

Professionnels du Sud

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

100%
octobre 2014
décembre 2015
Ce projet est terminé

Présentation

En janvier 2014, une épidémie de fièvre hémorragique Ebola frappe plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Des mesures d'urgence sont prises dans les pays touchés pour porter secours aux personnes atteintes du virus et informer l'ensemble de la population sur la maladie.

Six pays voisins se trouvent potentiellement exposés à la propagation de l'épidémie, notamment dans leurs zones rurales frontalières. Des campagnes de prévention nationales sont mises en place et certaines frontières fermées. Mais malgré ces mesures, la désinformation et les rumeurs persistent sur le terrain, se caractérisant notamment pas une méfiance à l'encontre des acteurs médicaux. C'est pourquoi, après consultation de MSF, de l'UNICEF, d'anthropologues et de fédérations de radios, le projet « des radios contre Ebola » a été initié pour soutenir l'action des médias de proximité dans leur mission d'information et de prévention sanitaire auprès des communautés.

En lien avec les autorités traditionnelles et médicales, en complément de la politique de communication menée localement, les radios participantes intègrent aux messages de santé à diffuser une dimension culturelle qui permet de répondre concrètement aux préoccupations de leurs auditeurs. Respectueux des traditions et habitudes de vie locales, ces programmes permettent de créer un espace de dialogue et d'accompagner efficacement les populations dans le changement de comportements à risques.

Les formations s'adressent prioritairement aux radios situées dans les zones les plus exposées aux risques de contamination. Afin de sensibiliser un plus grand nombre d'entre elles dans la région, des journalistes formateurs sont identifiés et formés pour intervenir au sein des réseaux de radios locales.

Fiches à télécharger

Des radios contre Ebola(PDF - 503.64 Ko)

Bénéficiaires du projet

  • 48 journalistes sélectionnés dans 6 pays, dont 12 pressentis comme formateurs
  • Les journalistes formés par les formateurs locaux au sein des fédérations
  • Les auditeurs des radios de proximité en zones frontalières et plus largement, les auditeurs des pays concernés

Responsable du projet

1.Formation à la production d’un magazine Santé sur Ebola

En lien avec des fédérations de radio de proximité, 8 journalistes apprenants dont 2 futurs formateurs sont formés pendant deux semaines, dans chacun des 6 pays concernés par le projet.

Les premiers jours de la formation portent sur l'assimilation de connaissances sur la maladie et une concertation avec les autorités traditionnelles et les représentants du comité national de lutte contre Ebola.
L'objectif est de diffuser une information éclairée, fiable et responsable sur le virus, son mode de transmission et les modalités de collaboration avec les autorités sanitaires et traditionnelles.
Les journées de formation suivantes sont consacrées aux spécificités de production d'un magazine santé, et insistent sur la nécessaire cohérence des messages diffusés tant avec les campagnes de prévention nationales que les rites et traditions locaux.

Lancement du projet "Des Radios contre Ebola"

3 novembre 2014

Un projet CFI en partenariat avec les unions et fédérations de radios de 6 pays d'Afrique de l'Ouest.

lire la suite
lire la suite

2.Formation de formateurs

Au terme de la session initiale, les journalistes formateurs sont plus spécifiquement formés pendant 2 semaines à l'animation de sessions de perfectionnement pour la production d'un magazine de santé.

Expérience de journalisme confirmée, familiarité avec les sujets médicaux, connaissance des milieux traditionnels locaux et compétence dans la transmission des savoirs sont autant de critères requis pour la sélection des formateurs locaux.

3.Organisation de formations par et au sein des fédérations locales de radios

Les fédérations de radio se chargent de l'organisation de cycles de formations par les formateurs locaux pour sensibiliser les autres stations des pays concernés. Elles sollicitent des financements auprès des bailleurs locaux, avec l'appui de CFI.

Galerie du projet