Hiwar

#HiwarLibya
#HiwarLibya
Hiwar, regards croisés sur le journalisme libyen, Crédit photo Mohamed Ben Khalifa

Objectif(s)

Promouvoir un cadre de réflexion commun aux journalistes autour des enjeux de déontologie en période de crise.
Sensibiliser les journalistes aux dangers liés au cumul des fonctions journalistiques et politiques, accrus dans un contexte de crise.
Favoriser une réflexion sur la construction et la structuration d’un champ médiatique pluriel et indépendant.
250 K
6

mois

15

Professionnels du Sud

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

45%
janvier 2017
juin 2017

Présentation

Depuis 2011, la Libye est livrée à des milices armées, au chaos et à la guerre civile. Deux autorités rivales se disputent le pouvoir depuis 2015 : l'une basée à Tripoli, l'autre en exil à Tobrouk. Dans ce contexte d'extrême fragilité politique et économique, les médias libyens peinent à garantir le pluralisme de l'information dans leur pays.
Confrontés aux menaces sur la sécurité physique et aux lois liberticides, de nombreux journalistes ont dû s'exiler en Tunisie, en Jordanie, en Égypte ou en Turquie, où ils tentent de continuer à exercer leur métier tout en préservant leur indépendance.

Afin de contribuer au maintien d'un débat démocratique en Libye, CFI a lancé, en partenariat avec le Centre de Crise et de Soutien du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International ( MAEDI), Hiwar : regards croisés sur le journalisme libyen.
Ce projet propose à une quinzaine de journalistes libyens de participer à quatre ateliers de réflexion axés sur leurs pratiques professionnelles et la place de l'éthique et de la déontologie.

Fiches à télécharger

Hiwar(PDF - 515.32 Ko)

Bénéficiaires du projet

15 journalistes libyens de tous types de médias

Responsable du projet

1.Sélection de 15 journalistes

Sélection de 15 journalistes, via les réseaux sociaux, issus de tous types de médias (radio, web, presse, agences, télévisions).

Regards croisés sur le journalisme libyen : éthique et déontologie

22 février 2017

La première session du projet Hiwar a rassemblé à Tunis une dizaine de journalistes libyens du 30 janvier au 1 er février 2017.

lire la suite
lire la suite

2.Cycle de 4 ateliers en Tunisie

Cycle de 4 ateliers de 3 jours à Tunis (Tunisie) : séances théoriques et pratiques avec études de cas leur permettant de confronter leurs pratiques, autour de plusieurs thématiques (éthique et déontologie, journalisme et fonctions politiques, pratique du journalisme en exil, indépendance du journaliste, etc.).

3.Suivi à distance tout au long du projet

Suivi à distance entre les différentes sessions afin de préparer des cas pratiques pour les sessions suivantes et de suivre l'évolution des bénéficiaires.

4.Renforcement éditorial

Rédaction par les journalistes d'un article de fond afin de sensibiliser l'opinion publique sur leur rôle et leurs missions dans la société libyenne aujourd'hui, qui sera publié dans leurs médias respectifs et sur les réseaux sociaux.

5.Organisation d'une table ronde à l'occasion de la Journée de la Liberté de la presse

Organisation d'une table ronde à l'occasion de la Journée de la Liberté de la presse le 3 mai 2017, les journalistes d'ILYM se joindront aux journalistes d'HIWAR pour participer à une table ronde autour de la liberté de la presse en contexte de crise.

Social wall