OpenData Médias 2

Objectif(s)

Favoriser la participation de la société civile aux débats sur les politiques publiques par une meilleure maîtrise de l’open data et la généralisation de ses usages par ses acteurs clefs.
600 K
18

mois

12

Pays

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

19%
juillet 2017
décembre 2018

Présentation

Engagé depuis 2012 dans la voie de l'innovation numérique citoyenne, CFI a accompagné, à l'occasion du PGO (Partenariat pour un Gouvernement Ouvert) de Paris en 2016, cinquante journalistes et responsables d'OSC d'Afrique francophone, du monde arabe et d'Asie du Sud-Est, dans leur initiation à l'utilisation des données ouvertes, à travers le projet OpenData Médias.

Dans les mois qui ont suivi cette action, les bénéficiaires de ce projet ont pris en main ces nouveaux outils et lancé, dans leurs pays respectifs, des initiatives visant à la libération de données publiques et à leur utilisation à des fins citoyennes.

Open Data Médias 2 s'inscrit dans la continuité de ce projet.
Il s'appuie sur une collaboration étroite avec des acteurs de terrain, pour proposer des outils pour exploiter, notamment à des fins journalistiques, les données ouvertes adaptés aux contraintes techniques locales des participants : un « activisme low tech ».

En formant une vingtaine de journalistes et acteurs d'OSC d'Afrique, ce projet contribuera à créer un réseau d'acteurs locaux dotés de bonnes pratiques digitales, intégré à l'écosystème mondial de l'open data.

Fiches à télécharger

OpenData Médias 2 (PDF - 390.59 Ko)

Bénéficiaires du projet

20 acteurs de 20 à 35 ans, engagés dans leurs pays via des organisations de la société civile ou des médias. Ils sont spécialisés dans l'usage citoyen des nouvelles technologies (blogging, cartographie collaborative, transparence numérique par exemple).

Responsable du projet

1.Renforcement des compétences techniques des participants

Après un contrôle des acquis, initiation à de nouveaux outils permettant de concrétiser de manière plus autonome les projets data et commencer à collaborer à des plateformes de recensement de l'open data.

2.Autonomie technique et organisationnelle

Ce cycle de formation amène les participants à un stade d'autonomie technique et organisationnelle vis-à-vis des questions de données et de diffusion (site web, communication, interface etc.).

3.Organisation de deux sessions « Académie datactiviste »

La première session sera consacrée à la rencontre avec des acteurs de l'univers de l'open data. Des travaux collectifs seront organisés avec la promotion lors d'un événement numérique pour restituer les avancées du réseau.
La deuxième session permettra de finaliser la constitution du réseau de « datactivistes » africains lors d'un événement lié à l'innovation numérique.

4.Session de clôture

Cette phase constituera une session bilan et retour d'expérience. Le contenu sera élaboré avec les participants pour leur apporter les compétences nécessaires pour pérenniser le réseau et rendre leurs projets possibles.
Il permettra également de définir les modalités de collaboration futures entre CFI, les membres du réseau et le réseau lui-même.

Galerie du projet

Social wall