Kalimat Horra

#KHTunisie
#KHTunisie
Kalimat Horra

Objectif(s)

Soutenir la liberté d’expression et l’accès à l’information, à travers la formation et la production de contenus spécialisés, afin de renforcer la couverture journalistique sur les droits de l’Homme en Tunisie.
290 K
18

mois

20

Professionnels du Sud

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

65%
décembre 2016
juin 2018

Présentation

Depuis 2011, la Tunisie est engagée dans profonde mutation politique, économique, sociale et culturelle. L'adoption de la Constitution de janvier 2014 a marqué une étape importante dans cette transition démocratique.

L'amélioration de la situation des droits de l'Homme dans le pays constitue un enjeu central dans ce processus. En effet, si les difficultés économiques et sociales ont été les facteurs déclencheurs de la Révolution, celle-ci a aussitôt ouvert la voie à des revendications en matière de droits civils et politiques.

Depuis six ans, CFI accompagne les médias tunisiens à travers plusieurs projets : appui à la télévision publique tunisienne et au CAP JC (le principal centre de formation continue pour les journalistes), lancement d'un cycle de formation au journalisme d'investigation en partenariat avec Mediapart, soutien au développement du journalisme de proximité en régions et à l'équipe du Tunisie Bondy Blog, collaboration avec l'agence Tunis Afrique Presse (TAP)…

Ce nouveau projet baptisé Kalimat Horra (paroles libres) en Tunisie s'inscrit dans le cadre plus global du Projet d'Appui aux Droits de l'Homme et à l'État de Droit – PADHED, soutenu par l'Agence Française de Développement (AFD).
Il est mené en partenariat avec le Ministère tunisien en charge des relations avec les institutions constitutionnelles, la société civile, et des droits de l'homme combine trois types d'intervention : la formation, le soutien à la production et la diffusion de contenus spécialisés sur les droits de l'Homme.
Ces activités permettront d'animer une réflexion et un travail collectif entre les journalistes tunisiens, les défenseurs des droits et les organisations de la société civile.

Fiches à télécharger

Kalimat Horra(PDF - 459.05 Ko)

Bénéficiaires du projet

Une vingtaine de journalistes, salariés ou indépendants, du secteur public ou privé, ainsi que des blogueurs et autres personnalités du monde médiatique ayant une reconnaissance et une popularité avérées.

Responsable du projet

1.Organisation de trois ateliers sur les grands enjeux médiatiques actuels en Tunisie

  • Liberté d'expression (régulation étatique), déontologie (autorégulation par les professionnels).
  • Liberté d'expression : quelles implications dans la gouvernance des médias publics ? Le rôle des médias dans la production et la diffusion d'un discours alternatif, tout en préservant la liberté et la pluralité d'expression.

La liberté d’expression en débat à Tunis

19 mai 2017

Un atelier sur le thème "Liberté d'expression : régulation, autorégulation, gouvernance des médias", a réuni, le 17 mai 2017, des journalistes et des représentants d'associations de défense des Droits de l'Homme.

lire la suite
lire la suite

2.Soutenir des projets éditoriaux multi-supports (radio, vidéo, texte, infographie, photo…) sur la question des droits de l’Homme

Appel à propositions qui ciblera une dizaine de thématiques et sera ouvert à tous les journalistes, blogueurs, youtubers… Le choix du support sera libre avec un intérêtparticulier pour les formats innovants.

Appel à propositions de projets éditoriaux sur la question des Droits de l’Homme

21 novembre 2017

Vous êtes journaliste, blogueur, youtubeur en Tunisie et la cause humanitaire vous interpelle ?
Ce projet est conçu pour vous.

lire la suite
lire la suite

3.Cycle de formation sur le journalisme d’investigation appliqué aux droits de l’Homme

Trois sessions de formations seront organisées, chacune avec une journée dédiée à l'écriture.

Social wall