Créer un nouvel espace de dialogue entre médias et jeunesse au Burkina

19 juillet 2019

L'Union Nationale de l'Audiovisuel Libre du Faso (UNALFA) lance, fin juillet 2019, une nouvelle émission interactive, en plusieurs langues, destinée aux jeunes.

La crise que traverse aujourd'hui le Burkina touche particulièrement la jeunesse. Dans ce contexte, il est important que les médias puissent leur proposer des espaces d'expression de leurs ressentis, de leurs frustrations et de leurs aspirations. Ce constat a poussé l' UNALFA, partenaire de longue date de CFI, à concevoir une nouvelle émission hebdomadaire s'adressant en priorité aux jeunes burkinabés.

Ce programme, qui sera lancé fin juillet, abordera des sujets d'actualité et de société les concernant en premier lieu : l'entreprenariat, les réseaux sociaux, la sexualité, le sport, les cultures traditionnelle et contemporaine, l'autonomisation, le développement local et communautaire… Elle les sensibilisera aux questions liées à l'employabilité, à l'éducation civique ou encore à l'engagement politique et citoyen, afin de les inciter à prendre une part active dans le développement de leur pays.

Émission jeune par son contenu, elle le sera également par son format attractif et novateur. L'actualité sera abordée autant sous la forme de sketchs et de magazines slammés que sous des formes plus traditionnelles, de contes ou de récits, afin de se mettre le plus possible au diapason des auditeurs. Ces formes variées et distrayantes permettront d'aborder tous les sujets, même sensibles, en leur donnant l'accent de légèreté nécessaire pour capter l'attention d'un auditoire jeune.



Séminaire de formation des journalistes de l'émission, début juillet 2019, à Ouagadougou.
@crédit UNALFA


Des personnalités viendront présenter leurs initiatives ou leur success stories dans la rubrique portrait, afin de partager leur expérience et de dispenser des conseils utiles. D'autres séquences sur le développement personnel sont prévues, avec des questions recueillies sur les réseaux sociaux, par téléphone ou sur le site de l'émission.
Des coachs en développement personnel y répondront sur l'antenne.

Cette émission sera un vecteur de l'égalité femme-homme, en abordant régulièrement des sujets concernant les jeunes femmes, mais aussi en respectant un équilibre paritaire dans le choix des invités et en présentant des portraits de femmes qui réussissent.
Du côté de la réalisation, l'équipe de rédaction sera composée d'au moins 30% de femmes.

Diffusé depuis Ouagadougou, ce magazine hebdomadaire sera retransmis dans le reste du pays par un réseau d'une vingtaine de radios locales partenaires. Il sera animé en français trois semaines de suite et, la quatrième semaine, dans les langues locales des régions de diffusion (mooré, dioula, fulfuldé, gourmantché). Ces radios pourront aussi proposer des débats en langue locale à leurs auditeurs.


Entraînement à l'interview à Ouagadougou, début juillet 2019.
@crédit UNALFA


L'équipe de rédaction, basée à Ouagadougou, sera appuyée par une dizaine de correspondants régionaux, qui participeront à l'élaboration des programmes au plus près de la population. L'émission se déclinera aussi sur les réseaux sociaux, afin de prolonger le débat sur la toile et de toucher aussi la jeunesse connectée.

Les journalistes ont suivi une formation début juillet, durant laquelle ils ont testé les différents formats envisagés, se sont entraînés aux techniques de montage vidéo mobile et ont produit des magazines pilotes.
La diffusion de l'émission débutera fin juillet 2019.