Deux jours d’échange de bonnes pratiques de gouvernement ouvert à Abidjan

21 novembre 2019

Le second séminaire #PAGOF s'est tenu les 5 et 6 novembre 2019 à Abidjan. Il a réuni près de 120 personnes d'administrations et d'organisations de la société civile de 16 pays d'Afrique francophone pour échanger sur les bonnes pratiques liées au Gouvernement ouvert et au Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO).

Cette seconde édition s'est centrée sur cinq thématiques du gouvernement ouvert, médias, Parlement, secteur privé, université et monde académique : des acteurs essentiels du gouvernement ouvert ; le droit d'accès à l'information ; répondre aux défis de transparence et gouvernance financière ; du portage politique à la participation citoyenne et enfin, le gouvernement ouvert au niveau local.

Partager expériences et projets réussis

À travers des panels et ateliers thématiques, ce séminaire a valorisé au niveau régional les bonnes pratiques et expériences réussies de gouvernement ouvert. Les outils pratiques de gouvernement ouvert en langue française pourront être utilement complétés, répliqués et adaptés selon les spécificités de chacun.

Au total, vingt expériences ont été partagées durant ces deux jours, comme la plateforme Noucharik.ma au Maroc, le Sunubudget au Sénégal, l'outil Open Budget au Tchad, la mise en place du budget participatif dans les communes ivoiriennes ou encore le travail d'Africacheck au Sénégal sur le journalisme d'investigation dans un gouvernement ouvert.

Les participants sont repartis avec des enseignements qui faciliteront la mise en place du gouvernement ouvert au sein des administrations et de la société civile de leurs pays, mais également de constituer un réseau de praticiens francophones du gouvernement ouvert.

Créer une dynamique et un effet d'entrainement

Ce séminaire visait également à sensibiliser et soutenir les efforts des pays d'Afrique francophone dans leur démarche d'adhésion au PGO en les accompagnant, notamment, dans l'atteinte des critères d'adhésion. Ainsi, onze pays non membres du PGO (Bénin, Cameroun, Guinée, Mali, Tchad, RDC, Togo, Niger, Madagascar, Mauritanie et Maurice) ont répondu présents et montré un intérêt réel pour le gouvernement ouvert, et ce aussi bien par leur implication que leurs interventions lors des ateliers.

Partager des ressources sur le gouvernement ouvert

À l'occasion du séminaire, CFI et Expertise France ont également présenté le nouveau site internet #PAGOF, une plateforme francophone de capitalisation des outils du gouvernement ouvert sur lequel tous les supports et documents du projet seront librement disponibles.

Enfin comme l'année dernière un guide des bonnes pratiques du gouvernement ouvert en Afrique francophone est en cours d'élaboration et sera publié dans les prochaines semaines. Il regroupera les réflexions, expériences et outils de gouvernement ouvert présentés ce séminaire.


Découvrez les interviews des participants réalisées durant le séminaire
disponibles sur notre chaîne Youtube.