Journalisme, genre et guerre : une Master Class entre la France, la Tunisie et le Liban

15 novembre 2019

Dix-huit étudiants et étudiantes en journalisme français, tunisiens et libanais ont travaillé du 7 au 13 octobre, en Normandie, pour produire des reportages sur le journalisme, le genre et la guerre, et assister au Prix Bayeux des correspondants de guerre.

Le projet a commencé par une soirée intitulée "Femmes combattantes et civiles : oubliées de l'histoire" au Mémorial de Caen avec les interventions de Carol Mann (Université Paris 8), Fanny Bugnon (Université Rennes 2) et Jane Wang (Université Beijing).

Cette table-ronde était animée par Sandy Montañola (Université Rennes 1), une des initiatrices de ce projet entre trois écoles de journalisme (l'IUT de Lannion, l'IPSI de Tunis, et LAU de Beyrouth). Au travers de l'histoire, de la sociologie et des sciences de l'information-communication, les trois intervenantes ont présenté les spécificités du genre sur les terrains de conflits, les guerres et les lieux de violence, ainsi que leurs imaginaires sociaux.

La Master Class a également permis aux étudiantes et étudiants de visiter le Mémorial de Caen sous l'angle des femmes, le Mémorial des Civils de Falaise, les archives du Mémorial de Caen, les archives de l'IMEC (Institut mémoires de l'édition contemporaine) à l'Abbaye d'Ardenne et les Archives départementales du Calvados.
Ils ont produit des vidéos en français et en anglais sur ces visites.

Interviews de reporters de guerre

La semaine s'est achevée au Prix Bayeux des correspondants de guerre, où la régie du studio TV de l'IUT de Lannion avait été déplacée. Ils ont pu interviewer des reporters de guerre en français, en anglais et en arabe, tels que Martine Laroche-Joubert, Mohammed Abed et Loup Bureau.

Plusieurs articles et interviews ont également été publiés sur cette opération, notamment par Ouest-France, par RCF et par Le Télégramme.

En coulisses, les participants ont été hébergés dans des gites, permettant des moments de vie interculturels et de vrais échanges.


Découvrir les productions de la Master Class