"Alors on dit quoi ?", une nouvelle émission pour les jeunes d’Afrique

30 juin 2019

À quoi rêvent les jeunes en Afrique ? Quelles sont leurs initiatives dans leurs pays ? C'est à ces questions que la nouvelle émission de RFI, lancée en janvier 2019, Alors on dit quoi ? veut répondre.

Ce magazine en français aborde chaque samedi (à 9h10 TU, 11h10 heure de Paris) des thématiques axées sur la vie quotidienne de cette jeunesse : quelles sont leurs ambitions, "Alors on dit quoi ?" est une émission interactive fabriquée par et pour tous ces jeunes. leurs difficultés au quotidien, leurs combats ? Comment accèdent-ils à la formation, au travail, à la culture ? etc.

"Qui d'autre peut mieux parler de la jeunesse africaine si ce n'est la jeunesse africaine elle-même ? […] Cet espace médiatique leur permet une prise de parole sans tabou sur les sujets qui les concernent."
Beverly Santu, journaliste de l'émission

Alors on dit quoi ? veut d'abord inclure les jeunes en proposant des sujets qui les concernent : l'emploi, le changement climatique, la sexualité, le handicap, les migrations en Méditerranée… Son déroulé est articulé autour de la présentation de leurs initiatives dans la thématique choisie.


Ibrahim Diallo, membre de l'association Agir contre le réchauffement climatique (ACOREC) ; Dougokolo Konaré, fondateur et président de l'observatoire Kisal, association pour la promotion des droits de l'homme dans les pays d'Afrique de l'Ouest ; Diara Ndiaye, animatrice de l'émission et Aziz, ingénieur et polytechnicien en risques environnementaux, pour l'émission Changement climatique : on s'engage ?
@crédit photo RFI


L'émission donne également la parole aux jeunes en Afrique, qui n'ont pas toujours la possibilité de s'exprimer dans les médias. C'est en compagnie d'invités et de correspondants que la journaliste Diara Ndiaye présente aux auditeurs des initiatives, des conseils pratiques (rédaction d'un curriculum vitae, demande de bourses, création d'activité, accès au monde des start-ups…), des découvertes musicales ou les sensibilise aux questions de désinformation.

À ce jour, vingt-trois émissions ont déjà été diffusées, au cours desquelles les auditeurs ont notamment pu découvrir les thématiques de l'agrobusiness, du handicap, des start-up au Mali ou encore de la famille.


Diara Ndiaye et Sandy Abena, du blog Abenafrica dédié à l'histoire et à la culture afro,
dans l'émission Amour de la lecture.
@crédit photo RFI


Les auditeurs eux-mêmes peuvent s'exprimer en direct sur l'antenne à travers deux rubriques : le coup de gueule (revendication sur le sujet de leur choix) et l'hashtag (message d'un jeune à destination de la jeunesse, de ses aînés et leurs visions de l'Afrique qui gagne). Ils peuvent également donner leur avis sur l'émission à travers les réseaux sociaux, dont WhatsApp, ou proposer des témoignages et des projets par téléphone. En résumé, Alors on dit quoi ? réduit la distance entre les jeunes et les médias, en leur offrant un espace d'expression et des contenus dédiés.

"J'ai découvert votre émission la semaine dernière par hasard avec l'application RFI. J'ai adoré, c'est une émission qui nous apprend beaucoup. Du coup, j'ai écouté tous les épisodes !"
Un auditeur de l'émission.


Charlotte Kalala, fondatrice du festival Congo Na Paris ; Sally Tiote, créatrice des marchés d'Aya et Baila Sarr, président du comité Miss Peul, à l'émission Valoriser sa culture à l'étranger.
@crédit photo RFI


Nous sommes ambassadeurs de notre culture. "Et il n'y a pas meilleur personne que nous-mêmes, Africains, pour communiquer et pour valoriser notre culture."Charlotte Kalala, fondatrice du festival Congo Na Paris.

Pour être plus proche de la jeunesse du continent, l'émission part aussi à la rencontre de son public. Quatre à cinq fois dans l'année, la production est délocalisée dans des capitales des pays du Sahel (Bamako, Ouagadougou, Niamey, Nouakchott et Ndjamena). L'émission est alors enregistrée en public, puis suivie d'une master class et d'échanges entre les professionnels de RFI et des médias locaux.

À ce jour, trois émissions ont été délocalisées :

  • "Mali : ces start-up qui innovent", diffusée le 2 mars 2019, a été enregistrée au sein de l'université de Bamako, en compagnie de Juan Gomez pour l'émission Appels sur l'actualité. Diara Ndiaye a invité de jeunes entrepreneurs africains, pour présenter l'innovation africaine et son fort potentiel de développement.
  • "Les blogueuses tendance maliennes", diffusée le 1er juin 2019, a été enregistrée à Bamako. Diara Ndiaye a donné la parole à quatre jeunes blogueuses, qui ont partagé leur ressenti sur l'actualité, leurs coups de cœur, leurs astuces beauté…
  • "La mode, vecteur du développement", diffusée le 6 juillet 2019. À l'occasion de la 12ème édition du Festival international de la mode au Niger, de jeunes créatrices de mode ont présenté leur vision du rôle de l'art et de la mode dans le rayonnement international de l'Afrique.

L'enregistrement délocalisé de deux émissions spéciales à Bamako (Alors on dit quoi ? de Diara Ndiaye et Appels sur l'actualité de Juan Gomez) en février 2019. Enregistrement suivi de la 19e édition du Forum de Bamako, cette année sur la thématique de l'immigration.
@crédit photo RFI


Mis en onde au sein d'une collaboration entre CFI et RFI, dans le cadre du projet MediaSahel, le magazine Alors on dit quoi ? est adapté en mandingue et en peul depuis avril 2019.

Suivre l'actualité de l'émission et écouter ses podcasts : http://www.rfi.fr/emission/alors-on-dit ou rejoindre la communauté Facebook.