L’émission "Jeunes Wakat" devient plus interactive

25 mars 2020

Plusieurs semaines après son lancement par l'Union Nationale de l'Audiovisuel Libre du Faso (UNALFA), Jeunes Wakat renforce son aspect interactif et propose maintenant des contenus en langues nationales.

Ces nouveaux formats ont été rendus possibles grâce à la formations de correspondants et correspondantes de la rédaction et d'animateurs et animatrices des radios partenaires.

L'UNALFA produit l'émission Jeunes Wakat (le temps des jeunes) depuis juillet 2019. Elle est diffusée chaque dimanche en français et en langues locales (mooré, dioula, fulfulde, gourmanchéma), et exclusivement en langues locales le dernier dimanche de chaque mois.

Le cœur de la rédaction, basé à Ouagadougou, est appuyé par une dizaine de correspondants et correspondantes régionaux, qui participent à l'élaboration des programmes au plus près de la population. L'émission s'appuie aussi sur un réseau de 24 radios partenaires qui la diffusent sur leurs antennes depuis août 2019, lui permettant d'atteindre d'autres bassins de diffusion, et la complètent avec une partie interactive en langues nationales depuis novembre 2019.

Conçues par et pour les jeunes, les émissions abordent des thématiques comme La parenté à plaisanterie, Les jeunes déplacés internes, Comment préserver les valeurs culturelles ?, Migration irrégulière, comment convaincre les jeunes de rester ?, Comment lutter contre les grossesses en milieu scolaire ?, Les bienfaits du sport pour les jeunes, ou encore dans les émissions en langues nationales : La réinsertion économique des jeunes déplacés : être jeune et déplacé n'est pas une fin en soi (en mooré), Être jeune et réussir dans l'élevage (en dioula), Les dangers du tabac pour les jeune (en gourmanchéma), Contribution des femmes au développement local (en fulfulde)…

Renforcer les compétences en animation d'émissions interactives

Les dix correspondants et correspondantes de la rédaction de Jeunes Wakat et 24 animateurs et animatrices des émissions interactives des radios partenaires ont également suivi des sessions de formations à l'automne 2019. La première a eu lieu en septembre et a permis aux dix correspondants et correspondantes d'approfondir leurs connaissances et techniques. Ils en sont sortis parfaitement outillés pour élaborer, conduire et animer les parties interactives en français et en langues locales. La réalisation de quatre émissions pilotes, dans le cadre de la formation, a achevé de consolider leurs acquis.

"Faire les émissions en langues locales a plus d'impact car une grande partie des populations locales la comprennent mieux. L'UNALFA a bien compris cela." Boureima O.de la radio La Voix du Paysan

Formation UNALFA – Septembre 2019

Chaque numéro de Jeunes Wakat étant suivi d'une phase d'émission interactive dans la principale langue locale du bassin d'écoute de la radio, un second volet de formation a logiquement concerné 24 animateurs et animatrices issus des 24 radios partenaires.
En plus de bénéficier d'un accompagnement aux techniques d'animation et de montage, ils se sont sensibilisés aux enjeux des émissions pour les jeunes dans le contexte sécuritaire et aux questions de responsabilités juridiques et sociales attachées à l'animation des émissions interactives au Burkina Faso, sous l'égide du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Participants à la formation UNALFA

Pour Alice Ouédraogo, qui anime la partie en Mooré chez Radio Pulsar, les formations ont apporté une réelle plus-value à son travail de journaliste :
Cette formation a été très bénéfique. J'anime des émissions interactives depuis des années, mais sans méthodologie. J'ai pu apprendre toute la préparation d'émission, être formée à la gestion d'une émission interactive (comment on coupe un auditeur quand il s'éloigne trop du sujet, comment on gère le temps de parole de l'auditeur). Aujourd'hui, l'émission "Jeunes Wakat" que j'anime se déroule bien, les jeunes appellent pour intervenir car ils se sentent concernés, ils demandent même des émissions plus longues !

Pour rappel, Jeunes Wakat est une émission élaborée pour la jeunesse Burkinabè. Les émissions Les jeunes demandent même des émissions plus longues !en langues sont diffusées chaque dernier dimanche du mois dans les régions d'intervention du projet. L'émission rencontre un grand succès (selon les mesures du nombre d'auditeurs, le taux de participation à la partie interactive en langue nationale, le nombre d'abonnés sur Facebook et le nombre de messages envoyés), et les rubriques proposées sont très appréciés : le journaliste Facebook, Et si on lisait, L'avis du coach, Micro-trottoir

L'émission est diffusée chaque dimanche de 17h à 18h sur les antennes de 24 radios du Burkina Faso, avec 30 minutes d'émission en français et 30 minutes en interactivité en langue nationale (mooré, dioula, fulfude, gourmanchéma). Chaque dernier dimanche du mois, l'émission est diffusée intégralement dans les langues nationales.
L'actualité Jeunes Wakat est disponible sur sa page Facebook.