Retour sur les Assises du journalisme de Tours

1 avril 2019

Une vingtaine de journalistes et d'étudiants d'Afrique et du monde arabe ont été invités par CFI aux 12ème Assises Internationales du Journalisme de Tours (France), du 13 au 15 mars 2019, pour couvrir l'événement, suivre les débats et échanger avec les autres participants.

Dix étudiantes et étudiants, de l'IPSI (École de journalisme de Tunis), avec trois de leurs encadrantes, Hamida El Bour, Ourida Boussada et Hanen Melliti, ont travaillé avec les étudiants de l'EPJT (École Publique de Journalisme de Tours) sur des productions multimédias diffusées dans La Feuille, sur place à Tours, et en ligne sur deux sites, l'un français, l'autre tunisien.
Les productions ont été faites en français mais également en arabe. Ce travail en commun d'étudiants en écoles de journalisme provenant des deux côtés de la Méditerranée préfigure un nouveau projet destiné aux écoles de journalisme qui débutera en mai 2019.

Un prix Éducation aux médias et à l'information pour Open Chabab

Venus d'Algérie, du Maroc, de Tunisie, du Sénégal, du Burkina Faso, du Bénin et de Côté d'Ivoire, dix journalistes d'investigation se sont joints aux panels et aux réunions du Réseau 3i, le nouveau réseau francophone des journalistes d'investigation. Ils ont signé les statuts de l'association et se sont engagés à collaborer entre journalistes d'investigation d'Europe, du Maghreb et d'Afrique subsaharienne.
Sandrine Sawadogo, du Burkina Faso, a partagé son expérience avec les data au service de l'investigation et a été interviewée par des étudiants tunisiens de l'IPSI.
Le journaliste marocain Hicham Houdaifa s'est illustré en gagnant le Prix Éducation aux médias et à l'information pour son projet Open chabab, soutenu par CFI dans le cadre du projet D-Jil.

Retrouvez son interview (en arabe, sous-titrée en français), menée par une étudiante de l'IPSI :


Deux lauréats de Kalimat Horra

En novembre 2018, lors de la première édition des Assises Internationales du Journalisme de Tunis, Rakia Selmi, de l'agence de presse tunisienne TAP, avait été récompensée du Prix de la meilleure enquête pour son article sur les excès de la détention préventive dans le cadre du projet Kalimat Horra.
Aymen Touihri, du site d'information Inkyfada, avait de son côté remporté le Prix du meilleur reportage pour son travail sur le sort des enfants mendiants. Ces deux lauréats ont été invités en France pour assister aux Assises du Journalisme de Tours et ont également été accueillis au sein des rédactions des médias du groupe France Médias Monde, de Mediapart, du Monde et de l'AFP.