RFI lance deux magazines en peul et en mandingue

6 avril 2019

Depuis avril 2019, RFI propose deux nouvelles émissions interactives, sur le modèle du magazine Alors on dit quoi ?, en peul (fulfuldé) et en mandingue (mandenkan)

Ces programmes donnent la parole aux jeunes sur des thèmes de société et d'actualité qui les concernent, notamment à travers le « débat du jour », qui a déjà abordé des sujets comme les initiatives locales de recyclage, les migrations clandestines ou la situation de l'emploi. Ils présentent des projets menés en Afrique, des conseils pratiques, des découvertes culturelles et musicales, des décryptages d'information ou encore de fausses rumeurs à combattre.

"La logique de ces émissions en peul et en mandingue, c'est de s'adresser à une jeunesse qui estime qu'elle n'a pas toujours droit à la parole sur les sujets de société. Elles agissent pour eux comme un porte-voix, comme une caisse de résonance."
Frédéric Garat, coordinateur des rédactions en mandingue et peul de RFI.

Les deux magazines adoptent un format interactif, très apprécié des auditeurs. Des jeunes sont invités en studio pour présenter leurs parcours et les projets qu'ils ont menés.

"Nous recevons des gens qui sont dans une posture entrepreneuriale. Je me dis qu'aujourd'hui, quelqu'un qui ne croit pas en lui et qui écoute l'émission, s'il entend un ou une invité le galvaniser dans sa langue, il aura envie de se lancer aussi, jusqu'à ce que les caméra viennent à lui. Les invités deviennent des exemples, c'est très rassurant et enthousiasmant."
Aïssatou Sy, animatrice de l'émission en peul.

Les contenus promeuvent l'égalité femme-homme, à travers les thèmes abordés, mais aussi à travers la présence de femmes, invitées, interviewées ou animatrices.

L'émission en peul a vu le jour grâce à une collaboration entre CFI et RFI, dans le cadre du projet MediaSahel. C'est la 16ème langue à faire son entrée sur les ondes de la radio.
Le lancement d'un magazine en peul est important pour l'intégration et la participation des jeunes en Afrique. À ce jour, aucune radio internationale n'émettait en langue peule, laissant un vide propice à la désinformation sensationnaliste, sectaire, voire dangereuse.
L'accès à des informations dans cette langue permet aussi de désenclaver des communautés parfois déshéritées et laissées de côté par les politiques de développement, de leur apporter des perspectives nouvelles sur leur pays et sur le monde.

"L'intérêt d'émissions dans ces deux langues, c'est d'aller chercher ceux qui sont sur le bout de la route. Ils en sont extrêmement fiers, surtout parce qu'elles leur permettent d'avoir accès au micro, dans une langue qui est peu usitée dans les médias."
Frédéric Garat, coordinateur des rédactions en mandingue et peul de RFI

Lors de la première diffusion du magazine en peul, RFI a reçu plus de 1 100 appels d'auditeurs souhaitant intervenir. Ce succès prouve que les émissions répondent à une véritable attente dans les pays africains.
Ces programmes de 30 minutes sont diffusés tous les samedis et dimanches :

  • En mandenkan : à 12h00 TU et 17h00 TU sur 13 720 khz et sur les relais FM habituels de RFI (Burkina Faso : Banfora, Bobo-Dioulasso. Guinée : Kankan, Nzerékoré. Liberia : Monrovia. Mali : Bamako, Gao, Kayes, Mopti, Ségou, Sikasso. Sierra Leone : Freetown. Côte d'Ivoire : Bouaké, Korhogo. Sénégal : Tambacounda)
  • En fulfuldé : à 13h00 TU et 17h30 TU sur 13 720 khz et sur les relais FM habituels de RFI (Burkina Faso : Ouahigouya. Guinée : Labé. Mali : Mopti, Ségou, Sikasso. Niger : Diffa, Maradi, Tahoua. Cameroun : Garoua, Maroua. Sénégal : Bakel, Richard Toll)

  • Suivre l'actualité de l'émission en mandingue.
    Page Facebook.
    Contacter l'émission sur WhatsApp : + 221 772 62 41 41

    Suivre l' actualité de l'émission en peul.
    Réécouter ses podcasts.
    Page Facebook.
    Contacter l'émission sur WhatsApp : + 221 772 67 31 31.