Donner la parole aux jeunes palestiniennes

Donner la parole aux jeunes palestiniennes

5 mars 2020

Porté par Shoruq, Raising Youth Voices est un projet à destination de jeunes filles de 16 à 20 ans du camp de réfugiés de Dheisheh, au sud de Bethléem.

Raising Youth Voices partage des histoires de la vie quotidienne et met en lumière les défis auxquels sont confrontées les femmes de cette région. Les jeunes filles sont initiées à l'utilisation de différents supports et techniques médiatiques (création de synopsis, production de vidéos), afin de produire elles-mêmes leurs contenus.

Les formations proposées permettent une approche ludique et éducative de thématiques parfois sensibles à traiter. Ainsi, quatorze jeunes filles ont récemment participé à une formation d'initiation à l'écriture de rap, à l'issue de laquelle deux morceaux ont été enregistrés. Une manière pour elles d'évoquer en musique des sujets qui les préoccupent. Les participantes de ces formations s'intéressent, en effet, à la question des femmes en priorité et aux défis auxquels elles sont confrontées dans leur vie quotidienne, dans le contexte social et politique actuel de la Palestine.

Toutes les productions réalisées dans le cadre de ces formations sont partagées sur la plateforme du projet RYV et valorisées sur celle de Shoruq, ce qui permet de les diffuser auprès d'un large public et de porter la voix de ces femmes au-delà de la frontière palestinienne.

Raising Youth Voices fait partie des 18 projets sélectionnés et soutenus par D-Jil depuis 2018. Ambitieux et innovants, ces projets ont en commun la volonté de faire bouger les lignes et d'engager la jeunesse du monde arabe vers de nouvelles perspectives, à travers des sujets qui les touchent et les concernent.

Cofinancé par l' Union européenne et porté par CFI, en partenariat avec la Fondation Samir Kassir (Liban), FMAS (Maroc), IREX Europe (France) et Leaders of Tomorrow (Jordanie), D-JIL contribue à la citoyenneté active et à l'autonomie des jeunes de neuf pays du monde arabe, en utilisant comme vecteur les médias en ligne.