Échos des voix féminines

#SadaAswatNissaa
#SadaAswatNissaa
Échos des voix féminines

Objectif(s)

Produire du contenu médiatique et du plaidoyer innovants, propices à la consolidation d’une société tolérante, favorisant le vivre-ensemble, l’égalité des droits et des chances pour tous sans discriminations de genre, ni stéréotypes.
150 K
18

mois

400

Professionnels du Sud

Un projet

Soutenu par

En partenariat avec

Avancement du projet

19%
novembre 2018
mai 2020

Présentation

Malgré une législation favorable au développement de la parité et protectrice des droits des femmes au Maroc, les discriminations et violations de ces droits persistent. Dans les régions rurales, moins d'un tiers des jeunes femmes sont scolarisées et plus de la moitié sont touchées par l'analphabétisme. Face à l'emploi, leur situation est plus précaire que celle des hommes et elles sont davantage victimes du chômage. De plus, les violences à l'égard des femmes se sont beaucoup développées et banalisées ces dernières années.

Le projet Échos des voix féminines vise à aller à la rencontre des jeunes femmes en milieu rural, dans la région de Marrakech-Safi, afin de leur donner la parole, de mettre en lumière leur propre vision de la société, et de les laisser exprimer leurs projets et leurs attentes. Il prévoit la création d'un studio de web-radio mobile pour réaliser des reportages, des interviews et des émissions de débat en direct.

Tous ces contenus produits seront diffusés en premier lieu sur la web-radio Kech-Radio de l'AIC (Association Initiatives Citoyennes), à l'origine du projet. Ils serviront également à élaborer des outils de plaidoyer en faveur de la défense des droits des femmes au Maroc, à l'attention des décideurs politiques locaux.

Bénéficiaires du projet

  • 300 jeunes femmes, âgées de 15 à 35 ans et 50 jeunes femmes porteuses d'initiatives remarquables ou leaders potentielles.
  • Environ 80 décideurs politiques locaux (60 élus et représentants d'autorités communales, 16 représentants des provinces, 2 représentants des régions).

Responsable du projet

1.Mise en place d’un réseau de contributeurs et d’outils pérennes de formation sur le renforcement de capacités

  • Diagnostic des différentes entraves existantes à l'égal accès aux droits pour les femmes marocaines et des rapports inégalitaires hommes/femmes de la région.Cartographie des autorités locales.
  • Organisation de deux formations pour renforcer les capacités des futures équipes de la web-radio mobile et de formations axées sur les techniques de production web-radio.
  • Identification et sélection des futurs contributeurs/trices. Mise en place d'un réseau actif réunissant de nombreuses jeunes femmes désireuses de faire entendre leur voix.
  • Organisation d'une formation sur les techniques de plaidoyer.

2.Production et diffusion de contenus médiatiques axés sur la thématique du genre

  • Achat d'un véhicule automobile et d'équipements radios et informatiques nécessaires à la création d'un studio de radio mobile.
  • Lancement d'une série d'entretiens préparatoires avec les contributeurs/trices -Soutien à la production et à la diffusion de contenus.
  • Atelier « Espace public et genre ».
  • Monitoring des contenus sur la base d'indicateurs de performance.

3.Actions de plaidoyer destinées à sensibiliser les autorités et acteurs influents de la société civile

  • Mise en place d'une stratégie de plaidoyer basée sur les résultats de la formation menée dans le cadre de la première action.
  • Campagne de plaidoyer médias.
  • Sensibilisation sur les instances constitutionnelles de l'égalité.
  • Atelier « Femmes et migration ».
  • Organisation d'un séminaire réunissant les contributeurs et les élus afin d'évaluer les résultats de ces différentes actions.

Social wall